Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pétrole et gaz de schiste : NON CE N'EST PAS FINI

Publié le par Nature Environnement 77

Le discours du président de la République en ouverture de la conférence environnementale, évoquant le rejet de 7 demandes de permis en cours d'instruction fait dire à certains que le gaz et le pétrole de schiste, c'est terminé...

 

MAIS

 

Qu'en est-il des autres demandes de permis en cours d'instruction ?

 

Notamment des 14 demandes qui avaient été mises à la disposition du public début 2012, dont 12 concernaient le bassin parisien et 10 la Seine-et-Marne ? Voir la liste


Il faut y ajouter, rien que pour la Seine-et-Marne, les demandes de permis de Chaumes-en-Brie, Champagne-Seine, Champcenest, Courchamp, Deux-Nanteuil, Everly, Fontainebleau, Gastins, Trois-Chênes, Chaumont, Leudon-en-Brie extension, Maisoncelles, Mauperthuis, Meaux, Pithiviers, Rozay-en-Brie, Samois-sur-Seine, Savigny extension, Courpalay, Fère-en-Tardenois, Sens, Sergines. 

Voir la liste des demandes de permis concernant la Seine-et-Marne en cours d'instruction

 

Qu'en est-il des permis de recherche déjà octroyés ?

Notamment des permis de recherche de Savigny, Saint-Just-en-Brie, Nogent-sur-Seine, Nemours, La Folie de Paris, Leudon-en-Brie, Château-Thierry, Champrose, Aufferville. Voir

 

Qu'en est-il des travaux de forage autorisés sur ces permis de recherche ?

 

FORAGES DE RECHERCHE EN SEINE-ET-MARNE (doc NE 77 – août 2012)

COMMUNE CONCERNEE

PERH (1)

Arrêté préfectoral

Date

DOUE

CHÂTEAU-THIERRY

01/DRIEE/SESS modifié par

2012/DCSE/M/004

12.10.2010

 

22.06.2012

JOUARRE

CHÂTEAU-THIERRY

02/DRIEE/SESS

modifié par

2012/DCSE/M/005

12.10.2010

 

22.06.2012

SIGNY-SIGNETS

CHÂTEAU-THIERRY

03/DRIEE/SESS

modifié par

2012/DCSE/M/006

12.10.2010

 

22.06.2012

NONVILLE

NEMOURS

2012/DCSE/M/009

10.08.2012

SOURDUN

NOGENT-SUR-SEINE

2012/DCSE/M/010

10.08.2012

CHARTRONGES

LEUDON-EN-BRIE

2012/DCSE/M/011

10.08.2012

SAINT-MARS-VIEUX-MAISONS

LEUDON-EN-BRIE

2012/DCSE/M/012

10.08.2012

(1) Permis exclusif de recherche d'hydrocarbures

Voir notre article

 

dont on sait qu'ils concernent des forages profonds donc qu'ils ciblent des hydrocarbures de roche-mère  ?

 

Qu'en est-il des concessions d'exploitation ?

Les compagnies pétrolières peuvent y faire de la recherche et des déclarations de travaux concernant des forages profonds, donc ciblant la roche-mère ont été actées (Bridgeoil, concession de Nonville par exemple).

 

Or, François Hollande, dans son discours, n'évoque que le non-recours à la fracturation hydraulique. C'est ce que reprochait le groupe socialiste à la loi "Jacob" du 13 juillet 2011, et le motivait à proposer un texte de loi "visant à interdire l'exploration et l'exploitation d'hydrocarbures non conventionnels" quelle que soit la technique employée pour extraire.*

 

NOUS APPELONS DONC A RESTER MOBILISES POUR DEMANDER :


- NON SEULEMENT L'INTERDICTION DE L'EXPLOITATION, MAIS AUSSI DE L'EXPLORATION DES HYDROCARBURES DE ROCHE-MERE.

 

- L'ABROGATION DE TOUS LES PERMIS OCTROYES, LE REJET DE TOUTES LES DEMANDES DE PERMIS EN COURS D'INSTRUCTION AINSI QUE L'INTERDICTION DE FORAGES DE RECHERCHE D'HYDROCARBURES A GRANDE PROFONDEUR. 

 

* Dans l'exposé des motifs, les députés socialises qui ont proposé ce texte de loi - parmi lesquels Jean-Marc Ayrault, Arnaud Montebourg ou Aurélie Filipettie - assuraient : "Le texte adopté n'interdit nullement l'exploration et l'exploitation d'autres hydrocarbures non conventionnels. Il interdit simplement la fracturation hydraulique, la technique communément utilisée aujourd'hui pour récupérer, notamment, les hydrocarbures de schiste.(...) 

Or, d'autres techniques existent et sont aussi impactantes pour l'environnement que la technique interdite par le texte. Il s'agit par exemple de la technique de "fracturation pneumatique", qui consiste à injecter non pas de l'eau mais de l'air comprimé dans la roche mère afin de la désintégrer, ou à utiliser la fracturation en injectant du propane gélifié (deux techniques actuellement expérimentées aux Etats-Unis)". Source : Article Le Monde du 14.09.2012.

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article
Repost0

Conférence environnementale suite

Publié le par Nature Environnement 77

Notre précédent article (flou artistique autour de la conférence environnementale)
Priorités, moyens, agenda, la formule d’une conférence réussie


Energie, biodiversité, santé, fiscalité et gouvernance. Pour chacune des tables rondes organisées à l’occasion de la conférence environnementale pour la transition écologique, les ONG défendront leurs objectifs en faisant tout pour que ces derniers influent sur l’action du gouvernement en matière d’environnement. Pour atteindre chacun de ces objectifs, le gouvernement devra afficher les moyens qu’il entend mobiliser ainsi qu’un agenda précis. Passage en revue des principales propositions de France Nature Environnement.

 

Energie : se prémunir d’une crise sociale et investir pour l’avenir

 

Biodiversité : prioriser la SNB (stratégie nationale pour la biodiversité) et stopper l’artificialisation des sols


Santé : rendre l’air respirable et l’eau potable


Fiscalité : réformer pour arrêter de vivre à crédit


Gouvernance : tout le monde doit pouvoir participer

 


Voir le communiqué de France Nature Environnement

Partager cet article
Repost0

TRANSITION ENERGETIQUE - LE FUTUR DEBAT

Publié le par Nature Environnement 77

 

A deux jours de l’ouverture de la conférence environnementale, les ONG de protection de l’environnement, dont FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT,  souhaitent fixer les cadres du débat, tant sur le fond que sur sa forme.

 

Voici leur communiqué rendant publique leur position :


L’urgence de la crise climatique, les risques et les coûts liés à la poursuite du nucléaire, notre dépendance toujours plus forte aux énergies fossiles (et le coût qui y est associé, 61 milliards d’euros en 2011, soit 32% d’augmentation par rapport à 2010), les opportunités offertes par la maîtrise de l’énergie et les énergies renouvelables, le nombre croissant de citoyens exposés à la précarité énergétique, militent pour une refonte de notre système énergétique national. Ce dernier est aujourd’hui insuffisamment adapté aux enjeux de notre temps, notamment du fait de la centralisation des capacités de production électrique et du manque de moyens et de compétences des collectivités territoriales. Ces compétences, faiblement articulées entre les échelons territoriaux, ne permettent pas aux territoires de contribuer pleinement à l’atteinte des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de limitation de la vulnérabilité énergétique des citoyens face au renchérissement du coût des énergies fossiles.

Pour répondre à l’ensemble de ces défis et sortir notre système énergétique de l’impasse dans laquelle il se trouve, la transition énergétique est plus que jamais nécessaire et urgente. Elle est aussi la seule stratégie crédible de sortie par le haut de la crise sociale et économique majeure à laquelle nous sommes confrontés. La France a donc besoin d’un débat ouvert et transparent, associant impérativement les citoyens et toutes les parties prenantes, pour amorcer cette transition.

Lors de la campagne présidentielle, le Président de la République s’est engagé à organiser un tel débat, les modalités d’organisation de celui-ci devant être discutées lors de la conférence environnementale. C’est dans ce contexte que, par la présente note, nos associations respectives souhaitent faire part d’un certain nombre de principes et de conditions qui doivent à leurs yeux présider à l’organisation de ce débat.

 

Voir la note de position des ONG

Partager cet article
Repost0

Prochain CoDERST le 20 septembre 2012

Publié le par Nature Environnement 77

La prochaine séance du Conseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CoDERST) se tiendra le jeudi 20 septembre 2012 à la préfecture de Melun sur l'ordre du jour que vous trouverez en cliquant ici: 

 

Si vous avez des informations à nous communiquer ou des remarques à faire sur l'un des points qui y sera évoqué contactez-nous : ne77@orange.fr.

Partager cet article
Repost0

Sortie Nature "Fruits sauvages comestibles et toxiques"

Publié le par Nature Environnement 77

Venez participer à la prochaine sortie nature organisée par Nature Environnement 77

 

Fruits sauvages comestibles et toxiques

dimanche 16 septembre 2012

  Copie de 101 0200

R. V. devant le Prieuré Saint-Martin à Montereau  à 14 h

 

Elle sera animée par Marie-Paule Duflot.

Sortie gratuite, accessible à tous à partir de 7 ans (accompagné d'un adulte).

Cette sortie est accessible par les transports en commun :

->à partir de la gare de Montereau, prendre le bus urbain ligne A, arrêt Pajol.
->à partir de Melun, bus Seine-et-Marne express, ligne 46, arrêt Montereau Saint-Nicolas, puis 15 min à pied.


... Et si vous ne pouvez pas venir le dimanche,

 

La même sortie est programmée

Mercredi 19 septembre 2012 à 14h.

 



Il est préférable de s'inscrire au 01 64 71 03 78 ou sur ne77@orange.fr. Merci de laisser un contact téléphonique.



A bientôt!

Publié dans Sorties Nature

Partager cet article
Repost0

Consultations publiques : donnez votre avis !

Publié le par Nature Environnement 77

Le ministère de l'environnement met en ligne des projets de décrets ou d'arrêtés, afin de donner la possibilité au public de donner son avis.

Cliquer ici : http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/

Si nous trouvons cette initiative intéressante, nous pouvons cependant regretter que le temps de consultation soit trop court  pour qu'un travail collectif associatif de réflexion puisse être fait sur ces textes !

Il est par ailleurs possible de s'abonner afin de recevoir, dès sa mise en ligne, l'information sur chaque nouvelle consultation.

Les textes actuellement en consultation - et qui seront prochainement soumis au conseil supérieur de la prévention des risques technologiques (le 18 septembre 2012) - portent sur les sujets suivants :

Partager cet article
Repost0

Conférence environnementale : 14 - 15 septembre 2012 SUITE

Publié le par Nature Environnement 77

Notre précédent article

 

Flou artistique autour de la conférence environnementale

 

 

Aujourd’hui, 29 août 2012, la ministre de l’Ecologie réunit l’ensemble des parties prenantes pour finaliser l’ordre du jour et les modalités de la conférence environnementale pour la transition écologique qui se déroulera les 14 et 15 septembre prochains. Pour FNE, la réussite de cette conférence dépendra de la capacité du gouvernement à lui fixer des objectifs et à s’assurer que des mesures concrètes, chiffrées et inscrites dans un agenda émergent à l’issue de cette confrontation de points de vue. 


Toujours pas d’objectif

France Nature Environnement s’inquiète de l’absence actuelle d’objectifs précis à quinze jours des débats. L’inconnue demeure également en ce qui concerne le nombre et l’identité des participants, ainsi que le périmètre des tables rondes. Pour sa part, France Nature Environnement attend de cette conférence, une mise en cohérence de l’action gouvernementale avec la transition écologique que le président de la République appelle de ses vœux. La politique fiscale doit faire la chasse aux niches fiscales néfastes pour l’environnement sans quoi, elle sera prise en flagrant délit d’incohérence.


Vers un enfouissement du débat sur le nucléaire

Les récentes déclarations du ministre du redressement productif comme celles du ministre de l’intérieur ne posent pas les conditions d’un débat serein à propos de l’avenir énergétique de la France. Cet engouement de deux membres du gouvernement pour l’énergie nucléaire, voire pour les gaz de schiste, donnent l’impression que la place de l’atome dans le futur bouquet énergétique est déjà définie et que tout débat est inutile. Nous ne sommes pas très loin de la ligne de la précédente majorité qui avait exclu le nucléaire du grenelle de l’environnement.


L’eau et l’agriculture ne doivent pas être traitées en pointillé

FNE s’inquiète du traitement des questions agricoles qui devraient être abordées dans le cadre des tables rondes Biodiversité et Santé et Energie. Nous souhaitons que des dossiers tels que celui des pesticides ou de l’irrigation ne soient pas mis sous le tapis pour éviter, à tout prix, des situations conflictuelles. La récente déclaration du ministre de l’Agriculture remettant en cause l’objectif de réduction de 50% de l’usage des pesticides d’ici à 2018, résultat d’un consensus dans le cadre du grenelle de l’environnement, nous inquiète au premier chef. Dans le même ordre d’idée, la question centrale de la préservation qualitative et quantitative de la ressource en eau mérite une attention particulière dans un contexte de réchauffement climatique.

 

Bruno Genty, président de FNE : « la Ministre nous a proposé de discuter ensemble de l’ordre du jour. Nous souhaitons que nos remarques soient entendues. Nous sommes prêts à jouer le jeu du débat à condition que les objectifs, les financements et le calendrier soient à la hauteur des déclarations du président de la République en faveur de la transition écologique. Si la diminution de la production d’électricité nucléaire, l’agriculture en soi et la problématique de l’eau ne sont pas priorisées, nous passerons à côté de l’exercice, de l’enjeu. »


(communiqué de presse de FNE)

Partager cet article
Repost0

FORAGES DE RECHERCHE DE PETROLE EN 77

Publié le par Nature Environnement 77

Les déclarations de travaux que nous évoquions dans nos articles du 22 juin : Hydrocarbures : Des nouveaux projets de forage en Seine-et-Marne ! et du 15 juillet : PROJETS DE FORAGES DE RECHERCHE DE PETROLE EN 77 ont fait l'objet de quatre arrêtés préfectoraux en donnant acte.

 

Le point sur les travaux de forage de recherche auxquels la société ZAZA ENERGY FRANCE (anciennement TOREADOR ENERGY FRANCE, suite à un "changement de dénomination sociale") est désormais susceptible de procéder :

 

FORAGES DE RECHERCHE EN SEINE-ET-MARNE (doc NE 77 – août 2012)

COMMUNE CONCERNEE

PERH (1)

Arrêté préfectoral

Date

DOUE

CHÂTEAU-THIERRY

01/DRIEE/SESS modifié par

2012/DCSE/M/004

12.10.2010

 

22.06.2012

JOUARRE

CHÂTEAU-THIERRY

02/DRIEE/SESS

modifié par

2012/DCSE/M/005

12.10.2010

 

22.06.2012

SIGNY-SIGNETS

CHÂTEAU-THIERRY

03/DRIEE/SESS

modifié par

2012/DCSE/M/006

12.10.2010

 

22.06.2012

NONVILLE

NEMOURS

2012/DCSE/M/009

10.08.2012

SOURDUN

NOGENT-SUR-SEINE

2012/DCSE/M/010

10.08.2012

CHARTRONGES

LEUDON-EN-BRIE

2012/DCSE/M/011

10.08.2012

SAINT-MARS-VIEUX-MAISONS

LEUDON-EN-BRIE

2012/DCSE/M/012

10.08.2012

(1) Permis exclusif de recherche d'hydrocarbures

 

ZAZA ENERGY FRANCE a donc le droit, aujourd'hui, de procéder à des travaux de forage de recherche sur ces sept sites, le premier ciblé étant celui de DOUE, à partir du 9 novembre 2012. Voir ici le courrier du Maire de Doue du 27.08.2012 à la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie.

 

NATURE ENVIRONNEMENT 77 et sa fédération régionale, ILE-DE-FRANCE ENVIRONNEMENT, maintiennent leur opposition totale à tout forage d'exploration d'hydrocarbures de schiste en Ile-de-France.


Notre or, c'est notre eau ! Préservons la qualité de notre eau !

 

Limitons le réchauffement climatique ! L'avenir de notre planète et de ses habitants n'est pas dans les énergies fossiles !

Changeons nos modes de vie et nos comportements énergivores !

 



Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article
Repost0

Prochain CoDERST le 6 septembre 2012

Publié le par Nature Environnement 77

La première séance de la rentrée du Conseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CoDERST) se tiendra le jeudi 6 septembre 2012 à la préfecture de Melun sur l'ordre du jour que vous trouverez  en cliquant ici : 

 

Si vous avez des informations à nous communiquer ou des remarques à faire sur l'un des points qui y sera évoqué contactez-nous : ne77@orange.fr.

Partager cet article
Repost0

JOURNEE INTERNATIONALE DE MOBILISATION CONTRE LES HYDROCARBURES DE SCHISTE LE 22 SEPTEMBRE 2012

Publié le par Nature Environnement 77

 

Communiqué de presse


Ce week-end des 11 et 12 août 2012, à l’initiative du Collectif Briard, les délégués et membres des collectifs et associations mobilisés contre les pétroles et gaz de schiste du Nord la France (Ile-de-France, Picardie, Nord-Pas-de-Calais Bourgogne, Centre, Champagne-Ardennes) ont tenu une réunion de coordination au lieu dit Le Point du Jour à Verdelot (Seine-et- Marne).


Face à l’imminence du début de nouveaux forages en Seine-et-Marne, cette réunion était principalement destinée à organiser ensemble les mobilisations prévues pour la rentrée 2012 à l’occasion de:

  • La conférence environnementale organisée par le gouvernement à Paris les 14 et 15 septembre.
  • La journée internationale contre la fracturation hydraulique du 22 septembre, à l’appel des collectifs de nombreux pays ayant participé au Sommet des Peuples de Rio + 20.

  Concernant ces mobilisations, il a été décidé :

  • La tenue du rassemblement du 22 septembre à Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne), en parallèle avec le rassemblement du sud de la France qui se tiendra à Alès (Gard).
  • Le même jour, dans toutes les villes et villages concernées ou non par un permis, d’inviter chaque citoyen, chaque commerce, chaque mairie, etc. à accrocher une banderole (ou grande affiche) visible de la rue avec cette simple inscription : “Non au pétrole et gaz de schiste”.
  • Une action symbolique le même jour à Paris : l’inauguration du premier derrick intra-muros.
  • Un appel à la participation des collectifs à une large mobilisation de l’ensemble des représentants des luttes sociaux-environnementales le 14 septembre à l’occasion de la conférence environnementale.
  • Des actions de sensibilisation auprès du grand public à l’occasion des Journées européennes du Patrimoine les 15 et 16 septembre.

 

Afin de préparer ces mobilisations à venir, les collectifs ont aussi travaillé à une mise en commun des matériels de communication et des argumentaires visant à démonter la propagande des pétroliers et des pseudo experts.

 

Un tour de table nous a permis de faire un état des lieux de l’activité de nos collectifs, de constater nos convergences et d’envisager la mise sur pied de rencontres régulières de coordination, afin d’intensifier la résistance citoyenne et la vigilance face aux tentatives d’exploitation sur nos territoires de toutes les formes d’hydrocarbures de roche-mère.

Pétrole, gaz et huile de schiste

Ni ici, ni ailleurs, ni aujourd’hui, ni demain !

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article
Repost0