VAL BREON

Publié par Nature Environnement 77

Mais que cache sur la carte du SDRIF 2030, une pastille d'urbanisation conditionnelle au niveau du Val Bréon ?

Alors que personne ne parle officiellement de la création d'une zone d'urbanisation nouvelle à cet endroit, de façon sournoise et en catimini, se prépare le bétonnage au milieu des champs, la gare servant inéluctablement de support à un "secteur de développement" et à une future urbanisation.

 

  • La carte parle d'elle-même, la création d'une gare au Val Bréon, en zone agricole et à proximité de deux gares existantes,  ouvrivrait la porte, par le biais du principe de "densification autour des gares" à une urbanisation continue le long de la Nationale 4, à l'étalement urbain, à la consommation de terres agricoles, phénomènes pourtant soi-disant combattus par le SDRIF.

    A terme, c'est l'urbanisation continue entre Marne-la-Vallée et Melun-Sénart que l'on enclenche.

On peut se demander ce qui motive les élus qui militent pour la création de cette gare et de deux choses l'une :

  • Soit ils sont inconséquents et inconscients des conséquences du projet,

  • Soit ils sont tous complices et partisans, sans vouloir le dire ouvertement, de la création d'un nouveau secteur d'urbanisation, en trouvant ce moyen pour le faire passer en catimini de façon à ce que toute velléité de vouloir s'y opposer devienne impossible, une fois la gare créée. Aucune de ces deux options n'est rassurante et nous dénonçons ce projet et ses conséquences irréversibles : ceux qui auront laissé faire ne pourront pas dire qu'on ne les avait pas prévenus !

Voir la carte et la note NE 77 :

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :