Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

27 articles avec eau et secheresse

Enquête publique Casier pilote de la Bassée : Communiqué de presse

Publié le par France Nature Environnement Seine-et-Marne

- Plus que quelques jours pour déposer vos observations ! -

Bonjour,

Dans le cadre de l'enquête publique relative au projet de casier pilote du site de La Bassée en Seine-et-Marne qui se déroule du 10 juin au 10 juillet 2020, vous trouverez ci-joint le communiqué de presse donnant la position de FNE Seine-et-Marne et FNE Ile-de-France ainsi que le dossier technique sur le sujet.

Ci-joint le lien vers le dossier de l’enquête publique http://www.seine-et-marne.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques/SITE-PILOTE-DE-LA-BASSEE-EPTB-Seine-Grands-Lacs, nous comptons sur vous pour y apporter votre contribution à la lueur de toutes ces informations.

Pour CONSULTER les dossiers, DEPOSER une observation sur le registre électronique, cliquez sur le lien suivant :

http://sitepilotelabassee.enquetepublique.net

ADRESSE COURRIEL pour envoyer une observation (du mercredi 10 juin 2020 - 9h au vendredi 10 juillet 2020 - 17h)

sitepilotelabassee@enquetepublique.net

Partager cet article

Repost0

Consultation projet de PAPI Loing

Publié le par France Nature Environnement Seine-et-Marne

Soucieux de renforcer la concertation sur le projet de PAPI d’intention en concertation avec l’ensemble des parties prenantes du territoire, la Conférence Territoriale du PAPI, du 10 décembre 2019 à Montargis, a permis de lancer la période de consultation du public, durant un mois, du lundi 16 décembre 2019 et le mercredi 15 janvier 2020 inclus. 

Durant un mois, entre le lundi 16 décembre 2019 et le mercredi 15 janvier 2020 inclus, le projet de PAPI d’intention (son dossier et ses annexes), sont mis à la libre consultation auprès de l’ensemble des citoyens compris dans le périmètre du programme d’actions (voir liste des communes concernées, page suivante). Chaque citoyen concerné peut formuler toute remarque nécessitant des points d’éclairage quant aux pièces constitutives du dossier. 

L’ensemble des remarques et des observations relatives au dossier seront pris en charge par les services de l’EPTB Seine Grands Lacs. Ces dernières peuvent être formulées de deux manières par voie postale et/ou par voie dématérialisée. Le document ci-après reprend les modalités d’organisation.

Partager cet article

Repost0

Journée sur le Risque Inondation en Seine-et-Marne mardi 22 octobre 2019

Publié le par France Nature Environnement Seine-et-Marne

Journée sur le Risque Inondation en Seine-et-Marne mardi 22 octobre 2019

Comment mieux vivre avec les crues ? Comment créer une culture commune, plus transversale, participative, dans un contexte de dérèglement climatique ? Quelles sont les actions déjà engagées, les évolutions positives en cours, les freins ? Que font les acteurs publics ? Comment mieux associer le citoyen, davantage prendre en compte les milieux naturels en Seine et Marne et, plus largement, à l'amont du bassin de la Seine et dans la région Ile de France ? Cette journée de réflexion organisée à Chartrettes le 22 octobre par FNE Seine et Marne et FNE Ile de France va permettre d'échanger, de débattre, de partager des connaissances, de participer à la recherche de solutions.

Cette première journée de réflexion sera prolongée, début 2020 par une nouvelle journée avec les élus locaux afin de réfléchir ensemble à des actions collectives mieux perçues, comprises, appropriées afin de mieux vivre avec les inondations.

Vous trouverez ci-joint le programme de la journée du 22 octobre. L'inscription est gratuite mais obligatoire, merci de nous confirmer votre présence par mail à fne77@orange.fr 

Partager cet article

Repost0

Stockage de l'eau : les ministres passent, les cours d'eau trépassent

Publié le par France Nature Environnement Seine-et-Marne

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de presse de la confédération paysanne concernant la question du stockage de l’eau pour faire face à la sécheresse que soutient France Nature Environnement national.

Vous en souhaitant bonne lecture,

Communiqué de presse

Stockage de l’eau : les ministres passent, les cours d’eau trépassent


Jeudi 28 août, le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume s'est exprimé sur le stockage de l'eau. Selon lui, il faut stocker l'eau pour faire face à la sécheresse. Tout, dans sa déclaration, est un pied de nez aux enjeux auxquels l'agriculture doit se confronter pour faire face à la problématique de l'eau.

Non, Monsieur le ministre, les bassines de Poitou-Charentes ne sont pas des retenues collinaires et ne se remplissent pas avec de l'eau de pluie. Il s'agit de pomper dans les nappes et les cours d'eau. Il s'agit, à coup de subventions publiques, de privatiser l'eau au frais du contribuable et au détriment d'une répartition équitable des volumes d'eau entre paysan.ne.s.

Pourquoi regarder « l'eau tomber du ciel » alors qu'on peut la stocker ? Parce que l'eau qui tombe du ciel vient nourrir un stockage naturel qu'il convient de préserver au maximum. L'agriculture doit pouvoir compter, en particulier en période de sécheresse, sur le rechargement de ces espaces naturels de stockage et de circulation de l'eau.

D'autant plus que l'agriculture industrielle a asséché ce système hydraulique : les nappes ne se remplissent plus, les sols ne retiennent plus l'eau, les zones humides n'en sont plus, les cours d'eau ont été réduits et détournés de leurs parcours naturels. Le dernier rapport d’étape du GIEC, publié le 8 août dernier, confirme ce triste constat. En cette période de tension les fleuves ne jouent plus leur rôle d'approvisionnement en minéraux des zones ostréicoles et les conflits concernant la priorité et le partage de la ressource en eau entre irrigants se multiplient. 

Pour la Confédération paysanne, l'agriculture doit minimiser ses impacts qualitatifs et quantitatifs sur les réservoirs naturels d'eau, qu'ils soient terrestres ou maritimes. La résilience de l'agriculture se joue dans sa capacité à mettre en œuvre des pratiques permettant d'économiser l'eau, de la répartir et de recréer des espaces naturels de stockage de l'eau, en particulier dans les sols.

Contacts :

-          Nicolas Girod, Porte-parole national : 06 07 55 29 09

-          Jean-François Périgné, Secrétaire national : 07 87 69 16 80

 

Partager cet article

Repost0

Climat - la marche du siècle Samedi 16 mars à Moret Orvanne

Publié le par France Nature Environnement Seine-et-Marne

Climat - la marche du siècle Samedi 16 mars à Moret Orvanne

Partager cet article

Repost0

Démission de Nicolas HULOT : Continuons le combat !

Publié le par France Nature Environnement Seine-et-Marne

Communiqué de presse de FNE Ile-de-France le jeudi 30 août 2018

DEMISSION MAIS PAS RESIGNATION. CONTINUONS LE COMBAT !

Le bureau de France Nature Environnement Ile-de-France a pris acte de la démission de Nicolas Hulot et salue les efforts accomplis pour impulser, au sein du gouvernement et au niveau européen, des orientations favorables à la transition écologique malgré l’emprise puissante des lobbys. La politique des « petits pas » menée aujourd’hui n’est pas à la hauteur des enjeux planétaires que sont le changement climatique, la pollution de l’air, l’artificialisation des sols, les dégâts causés par une urbanisation galopante (disparition des espaces naturels, augmentation du volume de déchets).

En Ile-de-France la canicule de l’été 2018 a cruellement démontré les causes et mis l’accent sur les conséquences du réchauffement climatique et les risques élevés en termes de santé publique.

L’’Etat et des collectivités en Ile-de-France ne proposent pas une politique coordonnée, cohérente et efficace. C’est pourquoi les 400 associations de FNE Ile-de-France continueront d'interpeller activement les élus locaux et régionaux sur l’urgence d’agir contre le grignotage des terres agricoles par les grands projets inutiles notamment sur le plateau de Saclay et le triangle de Gonesse avec EuropaCity.

Elles continueront de dénoncer l’impact sur les milieux naturels de la multiplication des zones logistiques et des installations de stockages de déchets en particulier en Seine-et-Marne et dans les territoires de la grande couronne.

Elles continueront de combattre l’accélération de la densification urbaine à Paris et autour des stations du futur Grand Paris Express, l’implantation des tours en périphérie de la capitale, les nuisances croissantes comme le bruit.

Elles continueront d'alerter les pouvoirs publics sur les risques d’inondations renforcés par l’artificialisation des sols et sur les menaces qui pèsent sur la biodiversité et sur les forêts franciliennes.

Le départ de Nicolas Hulot, ministre engagé sincèrement pour la cause de la transition écologique, sonne pour FNE Ile-de-France comme une exigence de poursuivre le travail d'alerte des citoyens sur les enjeux vitaux de l’environnement dans notre région et la dénonciation des projets à risque. FNE Ile-de-France continuera de proposer des solutions innovantes et alternatives et de favoriser l'implication des jeunes générations dans la transition écologique.

Contacts presse

Muriel Martin-Dupray, Vice-présidente et porte-parole, muriel.martin-dupray@fne-idf.fr
Michel Riottot, Conseiller du président et porte-parole, michel.riottot@orange.fr
Anne Sauvey, Secrétaire générale,
anne.sauvey@fne-idf.fr

Secrétariat 01 45 82 42 34, secretariat@fne-idf.fr

>  

France Nature Environnement Ile-de-France est la fédération régionale des associations de protection de la nature et de l’environnement. Elle est le porte-parole de plus de 400 associations, unions ou collectifs départementaux et locaux. Membre de la fédération nationale France Nature Environnement, FNE Ile-de-France est son représentant régional.  

Télécharger le communiqué de presse

FNE ÎLE-DE-FRANCE
2, rue du Dessous des Berges
75013 PARIS

RESSOURCE AQUATIQUE : Pétition pour stopper la gabegie

Publié le par France Nature Environnement Seine-et-Marne

RESSOURCE AQUATIQUE : Pétition pour stopper la gabegie

Il est  possible de signer cette pétition en ligne. Il suffit de se connecter à http://ufcqc.link/eau2017.

C'est un appel à la mobilisation pour une réforme de la politique de l’eau ambitieuse

et urgente qui repose actuellement sur le principe injuste de « pollué/payeur »

Partager cet article

Repost0

SIVENS : France Nature Environnement en deuil

Publié le par Nature Environnement 77

 

renoncule-a-feuille-ophioglosse

 

Samedi 25 octobre, Rémi, un jeune bénévole botaniste de Nature Midi-Pyrénées, association affiliée à France Nature Environnement, est décédé en marge de la mobilisation citoyenne pour lutter contre le barrage de Sivens. L'ensemble du mouvement FNE se joint à la famille de Rémi, aux bénévoles et aux salariés de Nature Midi-Pyrénées dans ce moment de deuil. Voir le communiqué de FNE.

 


France Nature Environnement, FNE Midi-Pyrénées, Nature Midi-Pyrénées et le Collectif pour la sauvegarde du Testet ont adressé une lettre ouverte à Manuel Valls, dénonçant le pourrissement de la situation à Sivens, la violente répression policière des manifestations pacifistes et demandant une nouvelle fois l'abandon du barrage. Ce courrier a également été envoyé à Bernard Cazeneuve et Ségolène Royal.

 

Voir l'interview de Denez L'Hostis dans les pages du Nouvel Obs 

 

Le projet du barrage de Sivens, dans le Nord-Ouest du Tarn, fait polémique. Pourquoi ? Réponse du Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet, Nature Midi Pyrénées, France Nature Environnement Midi Pyrénées et France Nature Environnement.

 

Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du TESTET 

 

 

Publié dans Eau et sécheresse

Partager cet article

Repost0

Eau du robinet polluée : encore 33 communes dans le rouge !

Publié le par Nature Environnement 77

De nombreuses communes de Seine-et-Marne sont encore concernées par une eau du robinet non conforme aux normes en vigueur, et, dans plus de 30 de ces communes, l'eau ne doit pas être consommée par les femmes enceintes et les nourrissons (pollution aux nitrates pour 31 communes) ou par les nourrissons et les enfants de moins de 12 ans (taux de sélénium trop élevé pour Boissy-le-Châtel et Chauffry).


Nature Environnement 77 a épluché les résultats fournis par les services de l'Etat afin de vous fournir une carte à jour (CLIQUER ICI). En effet, les cartes actuellement mises en ligne par ces services  sont en retard de presque 2 ans !

 

Nous invitons vivement nos lecteurs habitant dans ces communes à aller vérifier si l'affichage réglementaire est bien en place à l'extérieur de leur mairie.

Si des femmmes enceintes ou de jeunes mamans ne bénéficient pas de la distribution gratuite d'eau en bouteilles, nous prévenir : ne77@orange.fr et la réclamer à votre maire !

 

Cette carte est très parlante : ce sont les grands espaces agricoles qui sont concernés !

A quand la généralisation d'une agriculture plus respectueuse de l'environnement et des populations ?

 

Publié dans Eau et sécheresse

Partager cet article

Repost0

Eau : jusqu'au 30 avril pour participer à la consultation du public

Publié le par Nature Environnement 77

Choisissons-nous un avenir pour l’eau et les milieux aquatiques.
Les citoyens ont la parole !
Nous invitons chacun à s'exprimer sur la question.

La gestion de l’eau, l’affaire de tous !

L’objectif fixé par le Grenelle de l’environnement - 66% des masses d’eau superficielles en bon état écologique d’ici à 2015 – est irréalisable sans des changements réels et profonds dans la gestion de l’eau : aujourd’hui, seulement 40 % des masses d’eau sont en bon état … et il ne reste que 2 ans pour atteindre les 66% !

La consultation du public est l'occasion pour tous les citoyens de se rassembler autour des enjeux de préservation de l’eau, de prendre conscience de la fragilité de cette ressource et de la responsabilité de chacun, de se mobiliser pour préserver notre bien commun.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de la directive cadre sur l'eau dans le bassin Seine-Normandie, le préfet de la région Ile-de-France organise, du 1er novembre 2012 au 30 avril 2013, une consultation du public sur :

- la synthèse provisoire des questions importantes pour la gestion de l'eau et des milieux aquatiques qui se posent dans le bassin de la Seine et des cours d'eau côtiers normands (Seine-Normandie)

- le calendrier et le programme de travail pour la révision du schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux du bassin Seine-Normandie.

Les documents soumis à consultation sont mis à disposition du public  ici

Ils sont également consultables :
- au siège de l'agence de l'eau du bassin (51, rue Salvador Allende - 92027 NANTERRE CEDEX)
- en préfecture de Seine-et-Marne ainsi que dans toutes les préfectures de départements concernés.

Le public peut faire part de son avis :
- sur le site internet

- en préfecture de Seine-et-Marne aux heures d'ouverture du public
- et par courrier postal : M. SANTINI, Président du Comité de Bassin Seine-Normandie, 51, rue Salvador Allende, 92027 NANTERRE CEDEX

Publié dans Eau et sécheresse

Partager cet article

Repost0

1 2 3 > >>