Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Prochain CoDERST le jeudi 14 janvier 2016

Publié le par Nature Environnement 77

La première réunion 2016 du Conseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CoDERST) se tiendra le jeudi 14 janvier 2016 en préfecture à Melun sur l'ordre du jour que vous trouverez ci-joint.

Si vous avez des informations à nous communiquer ou des remarques à faire sur un dossier qui y sera traité contactez-nous : ne77@orange.fr ou au 01 64 71 03 78.

Partager cet article

Repost 0

Compans : des apprentis-sorciers à la tête de l’entreprise de chimie

Publié le par Nature Environnement 77

L’entreprise Difachimie dans la zone industrielle de Mitry-Compans. Les services de la préfecture ont mené une inspection qui a révélé que la société qui manipule des produits très dangereux n’était pas en règle. (LP/S. R.)

Mireille Lopez, présidente d’Adenca, s’inquiète surtout pour les eaux usées de Difachimie qui ont pu être rejetées dans le cours d’eau local, la Beuvronne. « Elle se jette dans la Marne, explique Mireille Lopez, juste en amont de la station de pompage d’eau potable. On boit cette eau. Des produits chimiques sont peut-être présents et ne sont pas détectés. » Du côté de la DRIEE, qui partage cette inquiétude, on explique que « des inspections sont en cours. Des teneurs importantes de certaines substances dans les terres au niveau d’une canalisation ont été trouvées. Mais il faut enquêter davantage. »

Voir l'article complet, du Parisien.

Partager cet article

Repost 0

Végétation d'Île-de-France : 4 nouveaux outils pour mieux la connaître

Publié le par Nature Environnement 77

Le Conservatoire botanique national du Bassin parisien (CBNBP) met à disposition quatre outils essentiels pour l’Île-de-France :
- Un synopsis phytosociologique des groupements végétaux,
- Un référentiel de ces groupements,
- Une cartographie des végétations naturelles et semi-naturelles,
- Un guide des végétations remarquables.

Ces outils accessibles en ligne sont des éléments essentiels pour une meilleure prise en compte des végétations franciliennes par les divers acteurs du territoire.

Partager cet article

Repost 0

CLIMAT, RETOUR SUR LA COP 21 : QUE S'EST-IL PASSE ?

Publié le par Nature Environnement 77

CLIMAT, RETOUR SUR LA COP 21 : QUE S'EST-IL PASSE ?

Publié dans Vie Associative

Partager cet article

Repost 0

COP 21 : Le climat, certes, mais pas que…

Publié le par Nature Environnement 77

Extrait du communiqué du Groupe Ecologique de Nemours et des Environs :

"Nous préconisons de faire chacun « sa COP 21 » ici et tous les jours, c’est notre devoir pour ne pas laisser un champ de ruines aux suivants et pour cela il faut faire preuve de courage pour ne pas fuir les responsabilités que nous contractons dès le moment où nous débarquons sur le seul « vaisseau planétaire » connu à ce jour, notre Terre."

Voir le communiqué complet du GENE :

Partager cet article

Repost 0

Dans solution il y a SOL

Publié le par Nature Environnement 77

Nous les grignotons et piétinons jusqu’à épuisement

La pression sur les sols est constante et multiple. Lorsqu’une collectivité décide de construire une zone commerciale sur des terres agricoles, elle altère notre capacité à nous nourrir. L’artificialisation des sols réduit aussi fortement leur capacité à absorber l’eau et favorise les inondations. Lorsqu’un agriculteur travaille selon des pratiques intensives (labours profond, irrigations, produits chimiques…) et laisse ses sols nus en hivers, il abîme la vie du sol, celle qui en fait une « bonne terre. Les activités industrielles et minières nous laissent en héritage des sols pollués qui deviennent nuisibles à l’homme. Comme pour la lutte contre le changement climatique, la protection de cette ressource précieuse s’impose à nous. FNE interpelle l’Etat pour que des mesures de préservation et de restauration des sols s’insèrent dans chaque politique publique.

Intégrer la protection des sols dans nos pratiques quotidiennes

Il revient à chacun de réfléchir à son impact sur les sols et repenser ses pratiques. Les citoyens doivent réorienter leurs choix de consommation, les collectivités doivent prendre le sol et sa qualité en compte lorsqu’ils dessinent les politiques d’aménagement, l’Etat doit développer une politique de protection et de restauration des sols. Par son action, la France pourrait relancer une dynamique européenne sur les sols.

Voir le communiqué complet de France Nature Environnement 

Partager cet article

Repost 0

Prochain CoDERST le 17 décembre 2015

Publié le par Nature Environnement 77

La prochaine réunion du Conseil Départemental de l'Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques (CoDERST) se tiendra le jeudi 17 décembre 2015 en préfecture à Melun sur l'ordre du jour que vous trouverez ci-joint.

Si vous avez des informations à nous communiquer ou des remarques à faire sur l'un des points qui y sera évoqué contactez-nous : ne77@orange.fr ou au 01 64 71 03 78.

Partager cet article

Repost 0

REGIONALES 2015 : les 7 propositions du RAC et de FNE

Publié le par Nature Environnement 77

Que peuvent faire nos élus régionaux pour oeuvrer en faveur de l'environnement ? A l'occasion des régionales 2015, le Réseau Action Climat et France Nature Environnement portent sept propositions communes disponibles sur le site mesregionales.fr 

Voir les sept propositions :

  • Protéger, valoriser et exploiter de façon durable les forêts françaises afin qu’elles jouent pleinement leur rôle dans l’atténuation du changement climatique.
  • Promouvoir une agriculture faiblement émettrice de gaz à effet de serre et préserver la biodiversité pour lutter contre le changement climatique.
  • Anticiper les opportunités et besoins en matière d’emplois et de formations et développer l’éducation à l’environnement pour accompagner la transition énergétique régionale.
  • Développer l’emploi local en soutenant l’économie circulaire
  • Soutenir les acteurs locaux de la transition énergétique comme les Espaces Info Energie, les Agences Locales de l’Energie et du Climat afin de les appuyer dans la lutte contre la précarité énergétique.
  • Cap vers des Régions 100% énergies renouvelables !
  • La région finance et développe les solutions de mobilité alternatives au routier et à l’aérien comme le train et le vélo.

Voir le dossier de presse pour l'intégralité des mesures proposées

Voir les demandes spécifiques de Nature Environnement 77 aux candidats de la région Île-de-France :

Partager cet article

Repost 0

Transport aérien : le DOSSIER NOIR

Publié le par Nature Environnement 77

TRANSPORT AERIEN = UN DANGER POUR LA SANTE ET LE CLIMAT

Voir le dossier noir réalisé par la Convergence Associative à l'occasion de la COP 21 :

Le transport aérien progresse fortement depuis une trentaine d’années. Actuellement, la progression mondiale est de 5 % par an. Les deux grands constructeurs mondiaux AIRBUS et BOEING prévoient de vendre plus de 30 000 appareils dans les 20 ans à venir. Le trafic passager devrait doubler à l’horizon 2030.

Un rapport de 2013 de l’office parlementaire des choix technologiques et scientifiques, constate qu’en 40 ans le nombre de voyageurs a été multiplié par 10 et le fret par 14. L’augmentation du trafic est corrélée au commerce international et sa progression est 3 fois celle du PNB mondial, poussée par l’urbanisation galopante.

Qu’est-ce qui fait voler l’humanité ? Autrefois on parlait de courir mais il faut être dans l’air du temps.

L’être humain a toujours voulu se déplacer à la fois par besoin de trouver de nouvelles ressources (alimentaires au départ), pour son développement économique, maintenant pour ses loisirs. Tous les moyens de transports ont été utilisés, toujours plus rapides, de la marche à pied à la pirogue, trains et bateaux au XIXème siècle et maintenant l’avion.

On ne s’est pas trop préoccupé de cette évolution tant que ces déplacements ne menaçaient pas les ressources planétaires ou la santé de la biosphère. Mais aujourd’hui, on sait que l’homme dévore sa planète à pleines dents. Un indicateur pertinent permet d’évaluer cette emprise de l’homme sur sa planète, c’est l’empreinte écologique des populations, c'est-à-dire la surface nécessaire pour ses ressources naturelles et pour épurer ses déchets. Elle se mesure en hectare globaux (hag). Pour un français, elle est actuellement de 5 hag, soit la consommation de 2,5 planètes, le double pour un américain du nord et six fois moins pour un indien. L’humanité consommerait actuellement 2,6 hag soit 1,4 planète.

On peut critiquer toute sorte d’indicateur, mais la « surchauffe » du monde à la fois économique mais aussi physique, avec la modification très nette du climat, doit nous interroger. L’objectif du facteur 4 validé par la France : division par 4 des gaz à effet de serre d’ici 2050 par rapport aux émissions de 1990, ne sera pas atteint si on garde la trajectoire actuelle. Les transports, et notamment le transport aérien, sont responsables de cette dérive.

C’est pourquoi, dans ce dossier spécial, la Convergence Associative dénonce l’absence de contraintes fiscales, sociales et environnementales, dont bénéficie le transport aérien. Elle fait le point sur ses impacts climatique, sanitaire et économique.

Lire la suite du dossier :

Voir aussi le dossier AIR, CLIMAT, SANTE de France Nature Environnement Île-de-France, également édité à l'occasion de la COP 21.

Voir aussi "Transports aériens et maritimes : les grands oubliés des négociations  de la COP 21"

Partager cet article

Repost 0

AIR, CLIMAT, SANTE

Publié le par Nature Environnement 77

France Nature Environnement Île-de-France édite, à l’occasion de la COP 21, un dossier spécial sur la pollution de l’air dans la région, sur les gaz à effet de serre (GES) et leur impact sur le climat et la santé des Franciliens. Ce document a été rédigé en étroite collaboration entre professionnels et associatifs. Des élus de collectivités territoriales, des scientifiques y témoignent de leurs expériences.

La première partie met en évidence l’urgence d’accélérer les mesures de prévention et de correction car la pollution de l’air, après avoir un peu diminuée dans les années 2010, reste stable. Elle s’appuie sur les fondamentaux d’un point de vue scientifique et précise l'impact de la pollution locale et des GES sur le climat. Elle est basée sur le rapport du GIEC 2013 et ses avancées 2015 ainsi que sur les travaux de la Météorologie nationale en association avec l’Agence parisienne du Climat. Le point de non-retour pour ne pas dépasser une élévation de 2°C de la température moyenne en 2100 est presqu’atteint. Si la consommation d’énergies fossiles ne chute pas fortement dans les 10 ans, la machine thermique terrestre entrera dans un cycle incontrôlable pour des siècles, ce qui pourrait mettre en danger toute vie sur terre puisque l’on s’orienterait vers les 4 à 6 °C au-dessus de la température moyenne actuelle.

La seconde partie démontre l’impact de la pollution de l’air sur la santé des Franciliens et surtout des Franciliennes. En effet, ce sont ces dernières qui souffrent le plus de maladies respiratoires : bronchite pulmonaire obstructive et asthme. Quatre départements sont particulièrement touchés : Paris, Seine-et-Marne, Seine-Saint-Denis et Val-d’Oise. Bien qu’une corrélation entre une concentration d’un gaz et une maladie ne soit pas une preuve causale formelle, l’analyse de situations semblables dans le monde entier permet de lever toute ambiguïté.

La troisième partie propose des solutions au niveau des collectivités territoriales, des entreprises, mais aussi des associations et des citoyens pour diminuer rapidement la production de GES. Les solutions vont de la sobriété énergétique au changement de comportement dans les déplacements ou le gaspillage alimentaire.

La récente chute des cours des énergies fossiles et la résistance des grands groupes industriels et financiers n’incitent guère à l’optimisme mais la pression accrue des citoyens pour prendre en main leur avenir va dans le bon sens.

LIAISON
                                                          AIR COUV HD 2

Partager cet article

Repost 0