Un très mauvais signe de l'Etat pour l'agriculture biologique !

Publié le par Nature Environnement 77

Moins 25% pour les aides au maintien de l’agriculture biologique au titre de l’année 2014 : c'est ce qu'a annoncé le ministère de l’agriculture dans un arrêté publié le 7 mars 2015.  

Ceci est un très mauvais signal politique, totalement à l'opposé du projet agroécologique annoncé par le ministre de l'agriculture et de l'engagement du gouvernement à doubler les surfaces en bio dans son programme "Ambition bio 2017". Alors que le Grenelle de l'environnement prévoyait d'atteindre 6 % de la surface agricole française en agriculture biologique en 2012, celle-ci ne représente aujourd’hui que 4 %. Son développement et son maintien doivent être une priorité.

 

Colère des agriculteurs bio franciliens floués par le gouvernement

Voir le communiqué de presse du GAB (Groupement des Agriculteurs Biologiques) IdF :

Le GAB Île-de-France lance donc un APPEL A RASSEMBLEMENT aux paysans bio franciliens et à tous les sympathisants souhaitant le développement de l'agriculture biologique pour le

Mardi 17 mars 2015 à 11 h devant la préfecture de Région IdF

Place Albert Cohen - PARIS 15 ème

Lire aussi la tribune commune "Le gouvernement flanque un coup de massue à l’agriculture biologique" signée sur Reporterre par Stéphanie Pageot, présidente de la FNAB (Fédération Nationale d'Agriculture Biologique) et Denez L'Hostis, président de France Nature environnement, après l'annonce de la suppression de 25% des aides au maintien pour les agriculteurs bio sur la récolte 2014. 

Publié dans Agriculture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article