Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

protection de la nature - des paysages et des sites

Nature Alerte : Sauvons les directives européennes « Oiseaux » et « Habitats »

Publié le par Nature Environnement 77

L'Union européenne s’engage elle aussi dans la simplification du droit de l’environnement. Deux textes fondamentaux pour la conservation de la nature sont menacés. 90 ONG environnementales dont FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT appellent à les défendre à travers la campagne européenne « Nature Alerte ». Objectif : que vous participiez à la consultation publique organisée sur le sujet jusqu'à fin juillet 2015.

Explications.

Partager cet article
Repost0

Les associations au créneau pour le PNR Brie et deux Morin

Publié le par Nature Environnement 77

Oui au PNR de la Brie et des deux Morin !

Tel était le message lors du pique-nique organisé sur le site emblématique de la Butte de Doue dimanche 7 juin dernier.

Non, les associations ne vont pas se contenter de la préconisation du préfet de région d'aller voir ailleurs, en Picardie ou en Champagne Ardennes pour créer un PNR de la Brie et des deux Morin ! C'est un PNR francilien qu'elles souhaitent et qui ne soit pas amputé de son cœur, les communes en bordure du Grand Morin, de Couilly-Pont-aux-Dames à Boissy-le-Châtel.

Elles demandent aux élus de se mobiliser pour défendre et faire avancer ce projet avec plus de conviction qu'ils ne l'ont fait jusqu'à présent. (Il ne faut pas oublier que le préfet de région dénonce l'effet de « cabanisation » (constructions illégales) pour expliquer en partie, dans son avis, le rejet du périmètre du PNR des communes en bordure du Grand Morin, autrement dit, il dénonce le laxisme des élus dans ce domaine, même s'il y a de quoi s'en offusquer alors que l'Etat est d'un piètre secours pour les élus qui essayent de se battre contre ce phénomène.)

Mobilisation associative (photo de François Thion)

Mobilisation associative (photo de François Thion)

De l'information...

De l'information...

Les associations ont démarré une campagne d'information auprès des habitants sur la raison d'être de ce projet. Elles s'alignent sur le périmètre d'étude entériné le 18 mai dernier par le SMEP (syndicat mixte d'étude et de préfiguration) comportant 83 communes, soit

  • Les 74 communes dont le préfet ne suggère pas l'exclusion (122 – 48 )

  • 9 communes de la vallée aval du Grand-Morin à priori exclues par le préfet : Couilly-Pont-aux-Dames, Crécy-la-Chapelle, Guérard, La Celle-sur-Morin, Maisoncelles-en-Brie, Pommeuse, Mouroux, Coulommiers, Boissy-le-Châtel.

Les associations au créneau pour le PNR Brie et deux Morin
Partager cet article
Repost0

Parc Naturel Régional Brie et deux Morin : Disons oui

Publié le par Nature Environnement 77

Si comme NE 77,

  • Vous êtes impatients de voir enfin aboutir le projet de Parc Naturel Régional de la Brie et des deux Morin

  • Vous pensez que la Seine-et-Marne et plus généralement l'Île-de-France et ses habitants méritent bien un cinquième PNR sur cette région correspondant à une partie des bassins versants des Grand et Petit-Morin,

Venez pique-niquer et manifester votre soutien à ce projet ce dimanche 7 juin 2015 sur la Butte de Doue, l'un des lieux emblématiques de ce territoire.

 

Parc Naturel Régional Brie et deux Morin : Disons oui

Suite à l'avis du préfet de région, suggérant des coupes franches dans le périmètre d'étude du PNR en excluant 48 communes sur les 122 du projet régional (voir ci-dessous l'article paru à ce sujet dans Liaison, journal de FNE Île-de-France de mars 2015), militons pour un nouveau périmètre d'étude comprenant 83 communes, avec la  réintégration de 9 communes de la vallée du Grand-Morin (Couilly-Pont-aux-Dames, Crécy-la-Chapelle, Guérard, La Celle-sur-Morin, Maisoncelles-en-Brie, Pommeuse, Mouroux, Coulommiers, Boissy-le-Châtel).

Ce nouveau périmètre d'étude a été validé par le Syndicat Mixte d'Etude et de Préfiguration qui s'est réuni le 18 mai dernier à Chailly-en-Brie.

Partager cet article
Repost0

Forêt de Fontainebleau/Route de l'escargot : Stop aux nuisances !

Publié le par Nature Environnement 77

NATURE ENVIRONNEMENT 77 était à à Montigny-sur-Loing dimanche 24 mai 2015 pour soutenir l'action des riverains et des associations de défense de l'environnement locales dénonçant le danger et les nuisances (sonores notamment) engendrées par les activités pratiquées par certains motards qui s'approprient une portion sinueuse de la D 148 pour la transformer en piste d'entraînement.

Voir notre précédent article

Forêt de Fontainebleau/Route de l'escargot : Stop aux nuisances !

La mise en place immédiate de mesures dissuasives de ces pratiques abusives est demandée : dispositifs réducteurs de vitesse, contrôles plus fréquents...

L'article du Parisien

Partager cet article
Repost0

Forêt de Fontainebleau/Route de l'escargot : Stop aux rodéos de motos !

Publié le par Nature Environnement 77

Nature Environnement 77 soutient l'action engagée pour dénoncer l'usage abusif de la route D 148, sur la commune de MONTIGNY-SUR-LOING, ainsi que les nuisances environnementales qu'il génère.

RENDEZ-VOUS DIMANCHE 24 MAI 2015 - 16.00 h

D 148 - CARREFOUR DE L'HOMME FOSSILE

Forêt de Fontainebleau/Route de l'escargot : Stop aux rodéos de motos !
Partager cet article
Repost0

Parc Napoléon : Une très mauvaise idée !

Publié le par Nature Environnement 77

La réalisation de ce parc est prévue en Seine-et-Marne, à proximité de Montereau-Fault-Yonne, sur la commune de Marolles-sur-Seine. Les porteurs du projet mettent en avant l'engouement international pour Napoléon et la création d'emploi pour justifier son intérêt. 

NE 77 rappelle que la zone ciblée est classée site Natura 2000 (1), ZNIEFF (2) de type I et de type II, zone d'importance pour la conservation des oiseaux, et comprend des biotopes d'espèces protégées. L'impact des visiteurs, de la circulation automobile, des tirs au canon réguliers lui semblent incompatibles avec ce type de protection et de label.

Par ailleurs, on peut se questionner sur la viabilité économique d'un tel projet alors que la situation financière des autres parcs d'attraction d'Ile-de-France est aujourd'hui assez fragile. Dans une conjoncture où le pouvoir d'achat diminue, il y a de fortes chances pour que ce soit en priorité le budget loisirs qui soit revu à la baisse...

  1. Le réseau Natura 2000 est un ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Natura 2000 concilie préservation de la nature et préoccupations socio-économiques. En France, le réseau Natura 2000 comprend 1758 sites.

  2. Une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique, abrégée par le sigle ZNIEFF, est un type d'espace naturel labellisé de France. 

  • Les ZNIEFF de type I, de superficie réduite, sont des espaces homogènes d’un point de vue écologique et qui abritent au moins une espèce et/ou un habitat rares ou menacés, d’intérêt aussi bien local que régional, national ou communautaire ; ou ce sont des espaces d'un grand intérêt fonctionnel pour le fonctionnement écologique local.

  • Les ZNIEFF de type II sont de grands ensembles naturels riches, ou peu modifiés, qui offrent des potentialités biologiques importantes. Elles peuvent inclure des zones de type I et possèdent un rôle fonctionnel ainsi qu’une cohérence écologique et paysagère.

     

Partager cet article
Repost0

A la recherche des mares en Ile-de-France

Publié le par Nature Environnement 77

La Société nationale de protection de la nature (SNPN) et Natureparif, l’agence régionale pour la nature et la biodiversité en Île-de-France, lancent dès aujourd’hui « Si les mares m’étaient comptées », un site internet dédié à l’inventaire participatif et au suivi des mares franciliennes.

Découvrez-le dès maintenant à l’adresse :
 
 
Mares franciliennes en danger : une enquête participative pour les préserver
Face au constat alarmant de la disparition des mares en France (entre 30 et 50 % d’entre elles ont disparu depuis 1950), la SNPN a initié en 2010 un inventaire régional de ces milieux. L’objectif de ce programme de science participative est d’établir un état des lieux de ces micro-zones humides indispensables à la survie de nombreuses espèces faunistiques et floristiques, parfois rares et menacées. Au-delà du simple recensement, il s’agit d’impulser une véritable dynamique régionale de préservation de ces milieux.
Un important travail d’analyse cartographique réalisé par la SNPN a permis d’identifier plus de 22 250 mares sur le territoire francilien. Environ un tiers d’entre-elles a été visité et signalé sur le site de l’opération, grâce au soutien et à la participation de l’ensemble des bénévoles et des structures partenaires (structures publiques, collectivités, associations). Malgré ces résultats encourageants, le travail à fournir reste important : près de 15 000 mares doivent encore être confirmées !
 
Comment participer à l'inventaire des mares d'Île-de-France ?
Tout le monde peut participer, selon deux protocoles distincts :
1 - Au cours de vos promenades, notez la localisation et l’état des mares que vous observez. Des inventaires naturalistes (amphibiens, odonates, flore) pourront également être réalisés par les plus aguerris.
2 - Vous pouvez également contacter la SNPN pour demander une carte des mares pré-localisées sur votre commune et qui n’ont pas encore été visitées. Vous pourrez ainsi partir à leur recherche !
Des outils pour vous aider à caractériser au mieux les mares que vous rencontrerez sont à votre disposition sur http://www.snpn.mares-idf.fr/.
Vos observations effectuées, il vous suffit ensuite de vous connecter au site pour y déposer vos données.

Les informations collectées permettront de compléter les connaissances régionales sur ces milieux, de mettre en place un suivi à long terme et de mener des actions de préservation en faveur de ces remarquables micro-zones humides.
Nous comptons sur votre participation !
 
Partager cet article
Repost0

Trame verte et bleue : enquête publique 15 mai-19 juin 2013

Publié le par Nature Environnement 77

Le schéma régional de cohérence écologique d'Île-de-France est en enquête publique jusqu'au 19 juin 2013.

Voir le dossier

Partager cet article
Repost0

FORT DE VAUJOURS : projets d'exploitation (Placoplatre) et d'aménagement

Publié le par Nature Environnement 77

 

Suite de nos précédents articles :

 

La Dhuis à nouveau menacée !

 

Sauvegarde de la DHUIS : une nouvelle pétition en ligne

 

Placoplatre projette également d'exploiter ce site, contaminé par les activités du Commissariat à l'Energie Atomique qui y a été installé pendant 42 ans (1955-1997) pour en extraire le gypse. La Communauté d'Agglomération de Marne et Chantereine (CAMC) quant à elle, propriétaire de 11 hectares, souhaite y implanter une zone d'activités.

 

Voir l'article très documenté du collectif "Sauvons la Dhuis", suite à l'enquête remarquable qu'il a menée à propos du

Fort de Vaujours

Partager cet article
Repost0

Sauvegarde de la DHUIS : Une nouvelle pétition en ligne

Publié le par Nature Environnement 77

 

Non à la destruction de la promenade de la Dhuis

et au saccage du bois de Gratuel !

 

 Suite à notre article concernant les projets d'exploitation de Placoplatre,

 

Nous vous invitons à signer la pétition rédigée par le collectif "Sauvons la Dhuis" adressée aux préfets de Seine-et-Marne et de Seine-Saint-Denis, leur demandant que, s'il doit y avoir exploitation du gypse, celle-ci se fasse de façon souterraine, de façon à préserver le bois de Gratuel et les milieux naturels du massif de l'Aulnoye.

 

Voir le texte complet de la pétition sur le site du collectif "Sauvons la Dhuis" 

 

Accès direct pour signer la pétition en ligne

 

 

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>