Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

protection de la nature - des paysages et des sites

Projet de loi Grenelle : « 526 pour 4 contre » !

Publié le par Nature Environnement 77

L'Assemblée nationale vient de voter à la quasi unanimité le projet de loi Grenelle I. Satisfaction de FNE qui avait appelé à un vote le plus large possible.

Un scrutin clair pour un message clair. Sébastien Genest, Président de FNE déclare : « Le scrutin est clair et le message aussi ! Nous saluons les travaux et le vote des députés qui ont fait preuve d'un esprit de responsabilité et d'exigence écologique. Alors que la mort du Grenelle est annoncée chaque jour depuis un an, c'est un vote d'espoir pour la suite de ce nouvel exercice démocratique que France Nature Environnement a constamment animé avec vigilance. Cet espoir ne doit pas être déçu. La mobilisation de tous est nécessaire pour que le train Grenelle continue d'avancer et pas seulement au Parlement. Nous avons toujours dit que le Grenelle doit se faire tout autant dans les têtes que dans les textes ».

La feuille de route est validée, passons aux travaux pratiques. Sébastien Genest poursuit : « La route est encore longue mais le vote de l'Assemblée nationale, qui doit être confirmé au Sénat, est un sacré coup d'accélérateur. Il faut désormais mettre le cap sur la loi de finances et le projet de loi Grenelle II pour répondre à l'impatience des français : que le Grenelle change concrètement leur vie et notre environnement ».

La reconnaissance des associations. Pour Sébastien Genest : « Il faut saluer le travail de tous les militants qui se sont investis sur le Grenelle depuis un an. Les associations sortent grandies et reconnues de ce nouvel exercice démocratique. Les députés leur ont reconnu un véritable statut de partenaires environnementaux. Nous continuerons d'assumer notre responsabilité qui est celle d'animer un nouveau dialogue environnemental, sans sinistrose et sans naïveté ».(Communiqué FNE)

Partager cet article
Repost0

Environnement : la Seine et Marne classée 92ème sur 96 !

Publié le par Nature Environnement 77

Dans son n° 3293,  l'hebdomadaire "La Vie" (semaine du 9 au 15 octobre) consacre plus de 20 pages pour analyser les efforts des différents départements de métropole en matière d'environnement.
Les 6 critères pris en compte sont les suivants :
   - la part de la surface agricole en bio
   - la part des déchets ménagers valorisés
   - la part de la surface du département en zone protégée Natura 2000
   - la part des communes classées en zone vulnérable aux nitrates
   - la part des citoyens citant l'environnement comme première préoccupation
   - la part du budget des communes et groupements de communes consacré à l'environnement
Notre département est classé parmi les bons derniers : 92ème sur 96 !!
Nous vous conseillons vivement la lecture de ce dossier
Partager cet article
Repost0

Projet de circuit de F1: non grenello-compatible

Publié le par Nature Environnement 77

 

 

Alors que le monde connaît une crise financière sans précédent, traduction de l’égoïsme et de l’individualisme des sociétés productivistes gaspilleuses de ressources et d’énergie et de leurs chantres, tandis que le parlement français examine le projet de loi d’orientation du Grenelle, on imagine encore faire tourner des bolides dans une zone urbaine dense et polluée : l'Ile-de-France.

Actuellement les négociations vont bon train entre Disney, le groupe industriel Lagardère, aidé par l’ancien champion Alain Prost, et les élus locaux pour implanter un circuit de F1 au Val d’Europe, quartier récent de Marne la Vallée, zone urbaine dense, proche du Parc de loisirs. Ce circuit intégrerait les voies existantes et des tracés nouveaux qui « amélioreraient le quotidien des habitants » ! Rien de moins !

Au regard du bouleversement climatique, de la crise énergétique, il est impossible que certains hommes d’affaire et élus nous fassent croire que la sauvegarde du Grand Prix de France soit d’intérêt national. Des esprits avertis dénoncent plutôt les intérêts particuliers et commerciaux de firmes internationales qui n’hésitent pas à employer n’importe quels arguments, y compris « écologiques » pour augmenter encore leurs profits et leur renommée.

Pour Christine Gilloire, administratrice de FNE : « En 2008, les objectifs sont d’orienter les choix économiques, la recherche et le développement vers des modes de production et de consommation économes des ressources et peu polluants. »

Voilà le véritable intérêt général ! La souris Mickey danse mais le hérisson FNE est là !

France Nature Environnement s’insurge contre le projet de circuit de F1 à Disneyland/Val d’Europe. Elle estime qu’un tel projet est néfaste, inutile et gaspilleur de ressources précieuses, où qu’il s’implante. 

Partager cet article
Repost0

Massif de Fontainebleau

Publié le par Nature Environnement 77

Le 25 septembre 2008, le président du comité de pilotage et la structure animatrice en charge de la mise en oeuvre du document d'objectifs pour le site du Massif de Fontainebleau ont été élus. Lire le compte rendu.
Partager cet article
Repost0

Massif de Villefermoy

Publié le par Nature Environnement 77

La dernière réunion du comité de pilotage du site Natura 2000 du Massif de Villefermoy a eu lieu le 3 octobre 2008. Lire le compte rendu
Partager cet article
Repost0

NATURA 2000 Boucles de la Marne

Publié le par Nature Environnement 77

Le COPIL du site Natura 2000 des Boucles de la Marne s'est réuni le 3 juillet. Vous trouverez le compte rendu en cliquant ici.
Partager cet article
Repost0

NATURA 2000 Yerres

Publié le par Nature Environnement 77

Pour lire le compte rendu du dernier comité technique restreint du site Natura 2000 de l'Yerres, cliquer ici.
Partager cet article
Repost0

Natura 2000 Yerres: comité technique restreint du 13 05 08

Publié le par Nature Environnement 77

PRESENTATION DU DIAGNOSTIC MILIEU

Le diagnostic socio économique réalisé sur les 13 communes parcourues par le site Natura 2000 met en évidence un territoire où l'agriculture (céréales, oléo protéagineux,...) occupe et structure la majeure partie du territoire (66 %). Le reste des milieux est boisé ou « urbanisé ». La densité de population est faible, les habitants sont principalement des néo ruraux ne travaillant pas sur le territoire. En effet, les activités économiques sont peu développées mis à part à Rozay en Brie. Les déplacements sont nombreux vers les pôles de travail (Paris, Melun, Meaux,...). Ces informations ont été recueillies sur les sites de l'INSEE, du ministère de l'agriculture et de la pêche et lors d'entretiens avec les élus. Les données agricoles du département n'ont pas été encore communiquées.

Le diagnostic de l'état de conservation des habitats a été réalisé à partir des données relevées sur le terrain de juin à juillet 2006 (cartographie de l'ensemble de la rivière à pied) et des données qualité de l'eau. Ces éléments mettent en évidence une large pollution de l'eau, à la fois par l'agriculture, les eaux usées domestiques, mais aussi une très forte dégradation du milieu physique (recalibrage, suppression de la ripisylve, ouvrage, piétinement bovin,....).

L'état de conservation des habitats du chabot, de la lamproie de planer, de la loche de rivière et de la rivière à renoncule sont dégradés.

Des pêches électriques sont prévues en septembre 2008 (Argentière et Bernay Vilbert), des pêches ponctuelles seront réalisées en juillet 2006.

DISCUSSIONS. INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES

Monsieur Chauvin apporte une précision quant aux pollutions liées aux eaux usées. Sur la commune de Hautefeuille, il y a une plateforme accueillant les boues de la station d'épuration de Coulommiers. Elle génère des rejets dans le ru des Tournelles qui semblent ne pas être de bonne qualité ? Par ailleurs, il précise qu'à sa source l'Yerres s'appelle le ru des Tournelles.

Discussion sur les étangs des carreaux à Rozay en Brie. Un arrêté de cessation d'activité a été pris.

A Pézarches, un propriétaire privé a réalisé des remblais le long de la rivière, Monsieur Chauvin souhaite qu'une action soit menée.

Le diagnostic des habitats met en évidence des travaux de recalibrage, la Diren demande s'il est possible de trouver dans les archives des informations plus précises sur les travaux menés.

Les élus sont favorables à la sensibilisation des communes et des habitants aux espèces exotiques invasives -  un guide d'aide technique à la lutte contre la Renouée du Japon est disponible au local de Nature Environnement 77,  6 rue Plâtrière, 77000 Melun. au 01 64 71 03 78.

La Diren souhaite que le SAGE prenne en compte les conclusions et les actions à mener dans le cadre de Natura 2000.

(compte rendu DDAF)

Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15