Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

protection de la nature - des paysages et des sites

L'UNESCO délivre un carton rouge à la ville de Provins

Publié le par Nature Environnement 77

provins janvier 2009 011En février et septembre 2009, des informations ont été portées à la connaissance du Centre du patrimoine mondial par deux associations, dont Nature Environnement 77,  exprimant leur vives préoccupations quant à la révision des deux Zones de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP), l’une sur la Ville Haute et la seconde sur la Ville Basse, pouvant affecter la protection du bien du patrimoine mondial.

En conséquence, le 26 février et le 30 septembre 2009, le Centre du patrimoine mondial a demandé à l'État partie leurs commentaires à propos de cette révision. Le 23 décembre 2009, un rapport a été remis par la Délégation permanente de la France auprès de l'UNESCO. Ce rapport précise que le maire de Provins a décidé la mise en révision des deux ZPPAUP afin de pouvoir ouvrir à l’urbanisation trois secteurs actuellement inconstructibles dans le Plan local d’urbanisme et protégé par les deux ZPPAUP. Ainsi, deux projets de constructions sont envisagés dans la zone tampon du bien: 1) au pied des remparts en zone inconstructible (porte de Saint-Jean), 2) aux Courtils en zone inondable.

Dans son rapport, l’Etat partie reconnait que ce projet de révision soulève certaines difficultés:

a) Les deux accès prévus pour relier la zone d’aménagement projetée pour 700 logements sur les Hauts de Provins avec la ville devraient traverser un secteur boisé de la ZPPAUP et ainsi modifier, voire supprimer une partie de l’écran boisé qui permet de préserver les vues du site inscrit au patrimoine mondial et de maintenir le caractère rural de ses abords ;

b) La création d’une zone constructible nouvelle dans le hameau « Les Courtils », par ailleurs accompagnée d’une protection au titre des espaces boisés classés, risque d’affecter également la valeur du bien. Elle entraînerait un fort risque de « mitage » sur la périphérie du bien par des demandes similaires sur les autres hameaux ;

c) La création d’une zone constructible à la porte Saint-Jean, l’une des principales entrées de la ville fortifiée, et à proximité immédiate du bien, pour permettre le déplacement d’un hangar au bénéfice d’une entreprise de maçonnerie, aurait un impact majeur, et porterait une atteinte irréversible à la protection d’ensemble du bien.

Le rapport de l’Etat partie souligne qu’en dépit des avis défavorables du chef de service départemental de l’architecture et du patrimoine, et de la Commission régionale du patrimoine et des sites en juin 2009, le Préfet de Seine-et-Marne a émis le 23 juillet 2009 un avis favorable à la révision de ces ZPPAUP.

....

Le Centre du patrimoine mondial et l'ICOMOS considèrent que toute mesure affaiblissant la protection du patrimoine mondial ne semble guère judicieuse. Aussi ils interrogent sur le fait que les autorités aient décidé d’approuver la révision des ZPPAUP malgré l’avis défavorable des services régionaux compétents.

Il s'agit là d'un problème qui nécessite une analyse approfondie des besoins de la commune afin d'établir un équilibre entre les besoins exigés par la conservation pour maintenir la valeur universelle exceptionnelle du bien et les demandes d'une commune en évolution.

Projet de décision: 34 COM 7B.84

Le Comité du patrimoine mondial,

1. Ayant examiné le document WHC-10/34.COM/7B;

2. Prend note des informations fournies par l'État partie en réponse aux préoccupations suscitées par la révision des Zones de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) ;

3. Regrette la décision concernant la révision des ZPPAUP, malgré l’avis défavorable des services régionaux compétents, affaiblissant ainsi la protection du bien dans son ensemble ;

4. Demande à l'État partie de revoir la décision concernant la révision des ZPPAUP afin de garantir une protection juridique satisfaisante et des procédures d'autorisation adaptées au statut du bien et de sa zone tampon, et d’éviter toute construction impactant négativement sa valeur universelle exceptionnelle et son intégrité ;

5. Demande également à l'État partie de remettre, conformément au paragraphe 172 des Orientations, au Centre du patrimoine mondial les données détaillées et les études d’impact de tout projet affectant le bien du patrimoine mondial, pour évaluation par le Centre du patrimoine mondial et l'ICOMOS avant d'accorder toute autorisation irréversible ;

6. Demande en outre à l'État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2012, un rapport détaillé sur l'état de conservation du bien et sur les progrès accomplis dans la mise en oeuvre des recommandations ci-dessus, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 36e session en 2012.

Partager cet article
Repost0

Plan National d'Adaptation au Changement Climatique: Consultation du grand public

Publié le par Nature Environnement 77

Le rapport préliminaire du Plan National d'Adaptation au Changement Climatique (PNACC) a été remis au Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du développement Durable et de la Mer, MEEDDM, le 15 juin 2010. Ce document rassemble plus de 200 recommandations quant à l'adaptation au changement climatique sous tous ses aspects: sociaux, environnementaux et économiques.

FNE a participé à la concertation qui s'est déroulée de janvier à juin, en particulier sur les volets forêt, agriculture et biodiversité.

 

Actuellement, et  jusqu'au 15 octobre, vous pouvez participer à la consultation en ligne du grand public sur le site : http://developpement-durable.gouv.fr/adaptation.

 

Vous trouverez à l'adresse http://www.fne.asso.fr/pnacc le rapport préparatoire et les diverses notes de FNE, ainsi que les éléments synthètiques de relecture du rapport par les Pôles, Réseaux et Missions de FNE.

 

Partager cet article
Repost0

Menaces sur le site classé de la Vallée du Grand-Morin

Publié le par Nature Environnement 77

 

Le spectre d'un "barreau" traversant le site classé de la vallée du Grand Morin entre Serbonne et Tigeaux au prétexte de "désenclaver" Coulommiers  est de retour.

 

L'association de sauvegarde de la vallée du Grand Morin dénonce ce projet et appelle à se mobiliser contre lui d'ores et déjà, même s'il ne s'agit encore que de l'un des tracés envisagés.

Blog provisoire de l'association : ici

 

Elle a entrepris une campagne d'information et de sensibilisation et organise un pique-nique sur le lieu du barreau projeté le samedi 4 septembre 2010 :

  pique_nique_barreau.jpg

   

 

NATURE ENVIRONNEMENT 77 y participera et y tiendra un stand d'information.

 

Venez  vous promener entre Crécy-la-Chapelle et Tigeaux

et RENDEZ-VOUS DONC A PARTIR DE 11 HEURES

pour le PIQUE NIQUE TIRE DU SAC !

 

Partager cet article
Repost0

Halte au béton !

Publié le par Nature Environnement 77

En France, les espaces agricoles et naturels perdent 236 ha par jour au profit des espaces artificialisés (constructions, routes, chantiers...). Provins GénéralCela représente la superficie d'un département français moyen, soit 610 000 ha, tous les 7 ans.

Entre 2006 et 2009, les sols artificialisés ont ainsi progressé de 239 000 ha.

Ces chiffres, publiés par Agreste, viennent conforter Nature Environnement 77 dans son action : mieux penser la croissance des bourgs et villages de Seine-et-Marne, ne pas surdévelopper les axes de communication et les entrepôts, ne pas s'engager dans des projets consommateurs d'espace comme les "Villages Nature".

Lire l'étude d'Agreste

Partager cet article
Repost0

"Solutions locales pour un désordre global" à Nemours

Publié le par Nature Environnement 77

Le GENE, le Groupe Ecologique de Nemours et de ses environs,  vous invite à une projection du film de Coline Serreau:

"Solutions locales pour un désordre global",

 

vendredi 2 juillet à 20h15

au cinéma Le Méliès

(9 rue Bézout, 77140 Nemours.)

 

La projection sera suivie d'un débat animé par le GENE qui a invité des producteurs biologiques locaux.

Partager cet article
Repost0

Observez les bourdons de votre jardin

Publié le par Nature Environnement 77

Participez à une grande enquête scientifique pour mesurer la biodiversité en observant les bourdons de votre jardin !

Le principe est simple : dans son jardin, reconnaître et dénombrer les bourdons. Cela demande 5 à 10 minutes par mois minimum entre avril et octobre. On observe les bourdons, on les identifie grâce à une fiche de reconnaissance, on les compte à un moment de la journée. Quelques observations par mois suffisent pour participer, mais on peut aussi observer plus régulièrement. Si le jardin ne peut pas être suivi certains mois (départ en vacances par exemple), ce n’est pas gênant.

Les observations sont à réaliser jusqu'en octobre.


Pour en savoir plus et participer, rien de plus simple : il suffit d'aller aller sur le site internet www.observatoire-des-bourdons.fr
Son exploitation scientifique permettra de construire un indicateur de l’état de santé de la nature, conçu pour être utile aux gestionnaires et décideurs.

Partager cet article
Repost0

Sauvetage de bébés écureuils

Publié le par Nature Environnement 77

Vous avez trouvé un bébé écureuil roux tombé du nid.

Rappel : se lancer dans le sauvetage d'un écureuil est une chose complètement illégale, si vous ne disposez pas d'autorisation spéciale, et ça ne peut-être envisageable que dans le seul but d'une remise en liberté.

 

Voici la première chose à faire :

Contacter au plus vite Béatrice à ce mail  bea.vavasseur@aliceadsl.fr  

qui est officiellement habilitée pour cette mission


Vous trouverez de plus amples informations sur le site "SOS écureuil roux et espèces sauvages" en cliquant ici

 

Partager cet article
Repost0

Biodiversité en forêt de Fontainebleau

Publié le par Nature Environnement 77

Samois sur Terre organise le Samedi 10 avril à 20h30  au foyer  Django Reinhardt à Samois sur Seine, une conférence sur la biodiversité dans la forêt de Fontainebleau. Le conférencier de L'ONF, Claude Lagarde, est un spécialiste de la biodiversité. Venez nombreux. Entrée Libre.

affichebiodivSamois001.jpg

Partager cet article
Repost0

Biodiversité, les mots pour convaincre

Publié le par Nature Environnement 77

 

A l’occasion de l’Année mondiale de la biodiversité, Natureparif, l’Agence régionale pour la nature et la biodiversité en Ile-de-France, et le Comité français de l’UICN, l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, vous invitent à participer au colloque

Biodiversité, les mots pour convaincre
Agir et valoriser nos actions


Mardi 4 et mercredi 5 mai 2010
 
Musée du Quai Branly – Paris
 
 
Cliquez ici pour vous inscrire (*)Si le lien ne fonctionne pas, merci de copier coller le lien suivant dans votre navigateur :
http://colloquenatureparif.evenium.com/?BCHHBHCCJFHDCL=-MZFQ
&but=SURVEY:Default:pg*accueil:locale*2

 





 
Partager cet article
Repost0

Etoile des sables

Publié le par Nature Environnement 77

Découverte ce mois-ci en Seine-et-Marne p002ar Marie-Paule Duflot, cette "étoile des sables" est âgée d'environ un million d'année.

Il s'agit des "Cristaux du Puiselet", cristaux de calcite cimentant du sable.

La calcite provient du calcaire de Brie sous jacent. Il s'agit d'une agglutination par percolation d'eau. On trouve ces cristaux  généralement dans lefond des carrières de sable.

Ils sont comparables aux cristaux de Bellecroix d'origine différente.
Dans certaines conditions ( notamment un flux souterrain très lent et durable dans une direction donnée ) , les formes reproduisent à l'échelle macroscopique les structures cristallines élémentaires de la matrice, ici, la calcite, qui est orthorhombique et dont la maille est donc cubique. Cela croît dans une direction, puis le flux se réoriente légèrement, et la croissance recommence dans une direction angulaire un peu différente, d'où une nouvelle facette, etc...

Merci à Blaise Souffaché, géologue expert à l'université Paris 6 pour les explications géologiques.
Partager cet article
Repost0

<< < 10 11 12 13 14 15 > >>