Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

125 articles avec protection de la nature - des paysages et des sites

Projet de parc national pour la forêt de Fontainebleau

Publié le par Nature Environnement 77

Nature environnement 77 se prononce sans réserve pour que la forêt de Fontainebleau devienne un parc national et compte bien être partie prenante dans le processus de création.
Lire notre communiqué

Partager cet article

Repost0

Schéma Départemental des Espaces Naturels Sensibles

Publié le par Nature Environnement 77

Dans le cadre de l'élaboration du Schéma Départemental des Espaces Naturels Sensibles (ENS) deux réunions du groupe technique et du comité de suivi se sont déjà tenues les 9 septembre et 19 octobre 2009 auxquelles ont participé pour Nature Environnement 77, Bernard Bruneau et Mireille Lopez.
Lors de la première réunion, le prestataire Biotope en charge du projet a présenté sa méthodologie de travail.
Le 19 octobre, la rencontre portait sur la phase 1 (voir les différentes phases), relative au diagnostic du territoire et aux critères de sélection des sites potentiels en ENS.

La troisième et dernière réunion  se tiendra le 19 janvier 2010.

L'ordre du jour concernera les phases 2 et 3 de l'étude :

-    Prioriser les périmètres de préemption existants et les sites ENS à créer,
-    Définir des critères éco-conditionnés pour l'attribution des aides aux communes pour l'acquisition, l'aménagement et la gestion.

Si vous avez des remarques, n'hésitez pas à nous contacter.

Pour plus d'informations:

Le compte rendu des réunions précédentes: septembre, octobre
Le powerpoint
à télécharger

Partager cet article

Repost0

Un gazoduc dans un espace de grand intérêt environnemental... donnez votre avis !!

Publié le par Nature Environnement 77


     En ce moment même, plusieurs débats publics se déroulent sur le projet de gazoduc de l'Arc de Dierrey. La synthèse aura lieu le 11 janvier 2010 à 20h dans la salle polyvalente de Jouarre. Ce projet concerne plusieurs villes et villages de Seine et Marne: Ussy s/ Marne, Signy Signets, St Ouen s/Morin, Doue, Rebais, St Léger, La Chapelle Moutils et les communes avoisinantes. 

     Ce gazoduc, d'une longueur totale de 300 km traversera la Seine et Marne sur 50 km, soit environ
125 ha. Mais là n'est pas le problème.

arcdudierrey     En effet, cette infrastructure, mais surtout les travaux nécessaires à sa réalisation, impacteront différentes zones protégées. Des Espaces Naturels Sensibles comme "le Bois de Doue" et "le Bois de la Barre", les zones NATURA 2000 des "Boucles de la Marne" et du "Petit Morin", le futur PNR "Brie et deux Morin" et plusieurs ZNIEFF de type 1 et 2 sont concernés. En bref, les effets seront nombreux notamment sur la biodiversité, les paysages, le patrimoine et l'hydrologie.

     Si vous souhaitez donner votre avis, apporter des informations susceptible d'éviter une zone sensible,  ou suivre l'actualité de ce projet, cliquez sur le lien suivant :
www.debatpublic-arcdierrey-gaz.org 

Partager cet article

Repost0

PNR "Brie et deux Morin"

Publié le par Nature Environnement 77


   La création du Parc Naturel Régional  "Brie et de
ux Morin" est un projet que NE77 soutient depuis longtemps. Ce projet est aujourd'hui en phase d'étude.



  
   Vous trouverez toutes les infos concernant les réunions et commissio
ns sur le site : http://www.pnrbrie2morin.fr

 


 

 

 

Partager cet article

Repost0

Le dernier Actu Biodiversité est arrivé!!!

Publié le par Nature Environnement 77

   Voici le dernier numéro d'Actu Biodiversité d'octobre 2009, rédigé par FNE. Comme à son habitude, il est composé de différentes rubriques comme celle du Hérisson  en action, ou encore Actualités de la Nature. Par ailleurs, vous trouverez un dossier analysant les principales dispositions du projet de loi Grenelle II, adopté par les sénateurs, concernant la biodiversité.

 

http://www.fne.asso.fr/documents/actu-nature/actu_biodiversite_80.pdf

Bonne lecture!!!

Partager cet article

Repost0

Pourquoi faut-il préserver la biodiversité?

Publié le par Nature Environnement 77

    Alors qu’un consensus international issu de travaux scientifiques met en avant une érosion de la biodiversité causée en grande partie par les activités humaines, le 20 décembre 2006, l'Assemblée générale des Nations Unies proclamait 2010 « Année internationale de la biodiversité ».


    Mais qu’entend-on par biodiversité ? Comment est-elle qualifiée et quantifiée actuellement? Quelles sont les différents types de menaces qui pèsent sur elle ? Pour quelles raisons sommes nous concernés par son érosion ?

    Si une partie des réponses à ces questions peut être donnée par des travaux issus de la recherche en écologie et en évolution, les sciences de la conservation mobilisent désormais, au delà des sciences biologiques, des problématiques nouvelles pour les sciences humaines et sociales. En effet, derrière la question « pourquoi conserver la biodiversité ? » se cachent des questions essentielles sur les interactions entre les Hommes et la Nature et sur leur légitimité à la gérer en totalité.

 

    Dans le cadre de son cycle de conférences publiques, Natureparif a le plaisir d’inviter le public à la rencontre :

« Pourquoi faut-il préserver la biodiversité »

Le Lundi 9 novembre 2009, de 17h30 à 20h


Dans les locaux de Natureparif, au 84 rue de Grenelle – 75007 Paris  Cette conférence sera animée par :

Jane LECOMTE – Professeur d’Ecologie, Université Paris-Sud 11
Claude BOURQUARD – Co-président du GRAINE Ile-de-France

 

Pour plus d’informations : Ophélie ALLOITTEAU, relations presse Natureparif : 01 75 77 79 04

Partager cet article

Repost0

Sauvegarder le plateau de Rougeau!

Publié le par Nature Environnement 77

L'ARNASSEN (Association pour la Reconnaissance de Noisement et la Sauvegarde de Seine-Port) oeuvre pour préserver les espaces naturels et agricoles au Sud de la ville nouvelle de Sénart afin de développer des projets agricoles de proximité.

Signer la pétition


A l'attention de : Monsieur Jean-Louis Borloo, Ministre d'Etat, Ministre de l'Ecologie, du Développement Durable,...

NON, JE NE VEUX PAS qu’on livre le TERRITOIRE NATUREL du plateau de Rougeau (SENART, sud 77) à la PROMOTION IMMOBILIÈRE MASSIVE !
OUI, je souhaite soutenir le DÉVELOPPEMENT de projets agricoles DE PROXIMITÉ SUR LE PLATEAU DE ROUGEAU , créateurs d’emplois et RESPECTUEUX DE MON ENVIRONNEMENT !

Le Grenelle de l’Environnement ne fait plus débat pour personne !
Tout le monde se mobilise pour accélérer la protection de la planète.
Les initiatives personnelles se multiplient pour s’imprégner des valeurs de la Nature (woofing, AMAP, énergies renouvelables…).

Et pourtant sur Sénart, « ville nouvelle » en Seine et Marne, depuis plus de 30 ans, on s’obstine dans les mêmes erreurs !!! :
- destruction des terres végétales, des espaces naturels, des continuités écologiques, des lisières de forêt,
- fabrication de cité dortoir sans création d’emplois, réseau de transports en commun déplorable, circulation routière pléthorique …
La commune de Nandy, en dépit des protestations multiples des habitants, des riverains, et des communes voisines, prévoit encore de « bétonner ». Dans un premier temps, ce seront 35 hectares détruits, pour construire 350 logements sur le Plateau de Rougeau, un site jusqu’ici protégé pour ses qualités paysagères, floristiques, faunistiques et agricoles exceptionnelles !

Depuis plus de 10 ans, les associations se sont employées à faire valoir leurs projets alternatifs, créateurs d’emplois, donc de valorisation du territoire. Mais aujourd’hui, devant cette surdité, et avant que le PLU de Nandy ne soit validé, il devient urgent d’interpeller autrement les décideurs en principe concernés (Municipalités, Syndicat d’Agglomération Nouvelle, Établissement Public d’Aménagement, Conseil Général, Région, Chambre d’Agriculture 77, Ministères…) en portant à leur attention le message suivant :

Nous tous, soussignés, refusons obstinément que perdurent les erreurs du passé et demandons instamment aux « décideurs du territoire » que soient étudiés, en concertation avec TOUS les partenaires, de véritables projets novateurs de développement durable et que, dans cet esprit, l’espace naturel du plateau de Rougeau soit entièrement respecté et donc préservé !

Cette pétition à l'attention de Monsieur le Ministre d'Etat Jean-Louis Borloo, sera portée à la connaissance des élus du territoire de Sénart !
Pour tout renseignement complémentaire, contacter les associations l’ARNASSEN (arnassen@orange.fr) de Savigny le Temple, le Collectif pour la Préservation de la Plaine de Rougeau et la Sauvegarde de Seine-Port.


Visiter le site de l'Association pour la Sauvegarde de Seine-Port et de ses Environs : http://www.lasauvegarde-seineport.asso.fr

Partager cet article

Repost0

Gazoduc : l'Arc de Dierrey

Publié le par Nature Environnement 77

L'arc de Dierrey est le projet d'une nouvelle canalisation de transport de gaz naturel allant de Cuvilly dans l'Oise à Voisines, en Haute-Marne en passant par Dierrey-Saint-Julien dans l'Aube.

Une commission particulière du débat public a été nommée pour mener les débats sur le terrain.

Vous trouverez les informations concernant  ce projet sur: http://www.debatpublic-arcdierrey-gaz.org

Les réunions publiques se tiendront:
- Jouarre : mardi 13 octobre salle polyvalente à 20 h (réunion générale) et lundi 11 janvier 2010, salle polyvalente à 20 h (réunion de clôture)
- Rebais : lundi 9 novembre 2009, salle du foyer rural à 20 h - Thèmatique: Agriculture
- Villenauxe-la-Grande: lundi 23 novembre 2009, salle des fêtes Marcel Delahaye à 18 h 30 (réunion générale)
- Lizy-sur-Ourcq : jeudi 10 décembre 2009, salle de la Maison Rouge à 10 h 30 (RDV local) et à 20 h (réunion générale)

Partager cet article

Repost0

Biodiversité et "nuisibles"

Publié le par Nature Environnement 77


Communiqué de presse de FNE - Mercredi 5 août 2009

Le rapport Lang sur les « nuisibles » :
une vision rétrograde et partisane de la biodiversité


Le député de Moselle, M. Pierre Lang, vient de remettre au ministre de l’écologie M. Borloo son rapport sur la notion d’espèce « nuisible ». A l’heure où la société prend conscience du rôle et de l’importance de la biodiversité pour notre avenir, où les états se mobilisent pour enrayer son déclin, on pouvait espérer trouver dans ce rapport des propositions allant dans le sens d’une meilleure protection de la faune sauvage et d’une réhabilitation des espèces dites « nuisibles ».

Or c’est tout l’inverse : les propositions du rapport Lang visent à aggraver les menaces sur les espèces sauvages ! Il s’agit notamment :
- de déroger au statut d’espèce protégée pour permettre la destruction des rapaces ;
- d’autoriser la destruction des nids et des œufs des oiseaux chassables, actuellement interdite ;
- de permettre le piégeage et la destruction des espèces classées « nuisibles » sur toute la France, au lieu de les limiter aux départements où ces espèces causent des dégâts ;
- et même de légaliser l’usage du poison pour le pigeon ramier, alors que les conséquences du poison en milieu naturel sont catastrophiques pour les espèces sauvages.

Si la faune sauvage peut poser à certaines activités humaines des problèmes ponctuels qu’il faut résoudre, elle joue aussi un rôle essentiel dans le fonctionnement des écosystèmes, rôle que le rapport occulte totalement. Ainsi, les prédateurs, grands consommateurs de petits rongeurs, sont de précieux alliés de l’agriculture. Répondre aux dégâts par la seule destruction n’est plus acceptable aujourd’hui, alors que des méthodes de prévention, non nocives pour la faune, existent et sont efficaces.

Pourtant, FNE, la LPO et la Ligue Roc avaient rencontré M. Lang et lui avaient fait des propositions précises pour une amélioration du statut des « nuisibles ». Mais le rapport n’en retient aucune ! M. Lang semble n’avoir entendu que les revendications des chasseurs et des piégeurs, qu’il reprend très largement.

Ce rapport traduit une vision rétrograde et partisane de la faune sauvage : il ne répond pas aux enjeux de la protection de la nature du XXIe siècle.
FNE, la LPO et la Ligue Roc appellent à une réhabilitation des espèces dites « nuisibles », qui passe par une réforme de leur réglementation, en phase avec les enjeux cruciaux de sauvegarde de la biodiversité et les attentes de la société.


RAPPEL : en août 2008 NATURE ENVIRONNEMENT 77 a déposé ainsi que l'ANVL et la LPO un recours contre un arrêté du préfet de Seine et Marne qui classaient la martre, la belette et le putois comme animaux nuisibles. Notre association a gagné ce recours et l'arrêté préfectoral a été annulé.

Partager cet article

Repost0

Oiseau tombé du nid, oiseau blessé : que faire ?

Publié le par Nature Environnement 77

C'est la saison des envols pour de nombreux oisillons...
et aujourd'hui, devant la porte de notre local, un jeune martinet attendait dans une caisse en carton, déposée par un inconnu. Quelques minutes plus tard, le téléphone m'annonçait la découverte d'un jeune rapace incapable de voler.
Ces deux jeunes oiseaux étaient, dès cet après midi entre de bonnes mains et je pense que vous les verrez peut être dans quelques jours voler quelquepart dans le ciel de Seine et Marne !

Voici les consignes pratiques :
En Seine et Marne
, si vous découvrez un
 jeune incapable de voler, ou un oiseau blessé,
mettez le dans un carton, à l'abri des préateurs (chats entre autres) et
appelez l'association Chevêche 77 au  01 60 65 97 38

un répondeur vous donnera les coordonnées des bénévoles qui pourront prendre en charge votre protégé

ou envoyez un mèl à cheveche77@free.fr

Partager cet article

Repost0

<< < 10 11 12 13 > >>