Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

103 articles avec petrole de schiste

Recherche d'hydrocarbures autorisée en Guyane !

Publié le par Nature Environnement 77

Les autorisations pour la recherche d’hydrocarbures ultra profonds au large de la Guyane ont été délivrées !


Voir les commentaires et le communiqué de presse complet de France Nature Environnement

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

Quelle évolution pour le code minier ?

Publié le par Nature Environnement 77

Le ministère de l'écologie vient de mettre en place une consultation par internet sur un projet de modification de l' 


Arrêté du 17 juillet 2009 relatif aux mesures de prévention ou de limitation des introductions de polluants dans les eaux souterraines


afin de permettre l'injection de CO2 dans le sous-sol.

 

Rappel : début 2011, la compagnie pétrolière Vermilion nous a avoué avoir renvoyé toutes ses sauces de fracturation hydraulique contenant un cocktail de polluants dans la nappe d'eau du Dogger !

Ceci est bien permis depuis 2009 par cet arrêté ! Voir notre précédent article à ce sujet

Nous demandons l'abbrogation de l'alinéa 2 de l'article 9 de cet arrêté qui autorise, entre autres, "l’injection d’eau contenant des substances résultant d’opérations de prospection et d’extraction d’hydrocarbures ou d’activités minières ".

A l'heure où tous les citoyens sont de plus en plus préoccupés par la préservation de notre environnement, il est inadmissible que la loi permette aux industriels de considérer notre sous-sol comme une solution économique pour se débarrasser de leurs déchets !
 
Tant qu'un nouveau code minier interdisant l'introduction de produits toxiques dans notre sous-sol ne sera pas applicable, Nature Environnement 77 sera opposée à tout nouveau forage.

 

Notre sous-sol ne doit pas être une poubelle !

 

Pour donner votre point de vue sur cette question, cliquez ici

 

Pour voir l'arrêté dans sa forme actuelle, cliquez ici

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

Pétrole de schiste : les candidats répondent au questionnaire du collectif "Stop pétrole de schiste 77"

Publié le par Nature Environnement 77

 

 

Le collectif "Stop pétrole de schiste 77" dont Nature Environnement 77 est un des membres fondateurs a fait parvenir à chapetrole 3920que candidat aux élections législatives un questionnaire pour faire le point sur ses positions concernant la recherche et l'exploitation du pétrole non conventionnel.

Retrouver le questionnaire et les réponses qui nous sont parvenues sur : http://stop.pds77.over-blog.com/

 

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

Assises du pétrole de schiste en Seine-et-Marne

Publié le par Nature Environnement 77

Le collectif "Stop pétrole de schiste 77" a tenu ses 2èmes assises à Chartrettes après celles de Donnemarie-Dontilly en 2011. Au menu, le point sur les demandes de permis exclusifs de recherche d'hydrocarbures et les prolongations de concessions. Mais surtout le travail du collectif dans les mois à venir.


Première action, l'envoi d'un questionnaire aux candidats aux législatives des onze circonscriptions de notre  département afin de connaître leur position sur les propositions du collectif Stop pétole de schiste 77 au sujet de la modification des textes législatifs règlementant  la recherche et l'exploitation des hydrocarbures.


Vous pouvez retrouver ce questionnaire, les réponses des candidats et les nouvelles du collectif sur le blog du collectif : http://stop.pds77.over-blog.com.


Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

Assises du pétrole de schiste en Seine-et-Marne

Publié le par Nature Environnement 77

Un an après avoir réuni à Donnemarie-Dontilly, le 18 juin 2011, les associations et collectifs locaux de Seine-et-Marne impliqués dans le combat contre le pétrole de schiste, le bureau du COLLECTIF STOP PETROLE DE SCHISTE 77 leur propose de se rassembler de nouveau, pour les

 

" ASSISES DU PETROLE DE SCHISTE EN SEINE-ET-MARNE"

 SAMEDI 26 MAI 2012,  9.30 h – 12.30 h

à l'Espace Multiculturel de CHARTRETTES, 43 rue Georges Clémenceau 

(Rue principale à proximité de la mairie)


Le collectif Stop Pétrole de schiste 77 adressera à cette occasion un questionnaire aux candidats aux élections législatives afin de connaître leurs positions sur la législation règlementant la recherche et l'exploitation des hydrocarbures. 

 

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

Pétrole de schiste : reprise des forages en Seine-et-Marne

Publié le par Nature Environnement 77

Toreador Hess prévoit de reprendre en juin 2012 les travaux de forage à Doue et à Jouarre.

Sous couvert de recherche de "pétrole conventionnel", la compagnie pétrolière refuse de dire quelle sera la profondeur des forages !!

Elle prévoit des "journées portes ouvertes" avec petits fours et buffet auxquelles seront invités les élus et la population (voir pour cela l'article du 11 mai 2012 dans le journal "Le Parisien")

 

Nature Environnement 77 peut déjà vous dire ce qui va y être expliqué : "Rassurez vous, il ne s'agit que de carottage ! = on fore un puits, on sort les "carottes de terre", et on les étudie ensuite en laboratoire pour voir s'il y a ou non du pétrole exploitable, et à quelle profondeur. C'est uniquement de la recherche scientifique, pour nous permettre de mieux connaître le sous-sol ... vous pouvez dormir tranquilles !"

 

MAIS il y a aussi ce qu'on ne vous dira pas :

  • Que les réservoirs de pétrole conventionnel du Bassin Parisien sont déjà tous connus  !
  • Que  si les pétroles non conventionnels étaient exploités dans le Bassin Parisien, cela ne constituerait, par an, que l'équivalent de quelques jours de notre consommation ! Les arguments d'indépendance énergétique sont des mensonges.
  • Que Toreador s'est proposé pour faire des "tests scientifiques" de fracturation hydraulique, en vantant sa "grande expérience" acquise dans le Dakota du nord.
  • Mais que la densité de population en Seine-et-Marne est  58 fois plus élevée que celle du Dakota.
  • Que les sauces de fracturation contenant non seulement les produits toxiques qui auront été injectés, mais aussi ceux qui étaient prisonniers de la roche et qui auront été libérés lors de la fracturation, seront réinjectés dans le sous-sol car les pétroliers ont obtenu en 2009 un arrêté les autorisant, en contradiction avec le code de l'environnement, à réinjecter leurs produits toxiques dans le sous-sol ! Voir ici les précisions

 

Nous considérons que les projets de forages "géologiques" à Doue et Jouarre ne sont qu'un préalable avant d'y réaliser des "tests scientifiques" de fracturation hydraulique, puis, dans quelques années, le faire à grande échelle. 

 

Tous les foreurs professionnels  honnêtes vous le diront : l'étanchéité d'un forage ne peut jamais être certifiée. Plusieurs forages "conventionnels" réalisés en Seine-et-Marne ont présenté des fuites ! Qu'en sera-t-il, pendant et après la fin de leur exploitation, des forages avec fracturation hydraulique, au cours desquels les produits de fracturation sont injectés sous une pression de 600 bars (=600 fois la pression atmosphérique !)  ? Qui assumera les conséquences financières et en termes de santé publique, des forages qui relargueront leurs produits toxiques ?

Encore une fois, c'est aux citoyens qu'il revient de décider de ce que sera leur avenir.

 

Nature Environnement 77 a déjà proclamé son choix :


NOTRE OR, C'EST NOTRE EAU

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

Les déchets de l'exploitation pétrolière réinjectés dans le sous-sol !

Publié le par Nature Environnement 77

Nous avions appris de la bouche même du responsable de Vermilion Rep que les liquides ayant servi à la fracturation hydraulique en Seine-et-Marne avaient été réinjectés dans la nappe du Dogger, celle-là même qui est utilisée pour la géothermie.
Comment cela a-t-il été possible alors que les liquides de fracturation contiennent de nombreux produits toxiques ?
Alors que les installations classées (= établissements industriels à risques) doivent être en conformité avec le code de l'environnement qui précise dans son article R212-9-1 :
"Afin d'assurer la protection des eaux souterraines et la lutte contre la pollution ..., le schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux respecte, notamment, les dispositions qui interdisent l'introduction directe ou indirecte de substances dangereuses ou qui limitent l'introduction directe ou indirecte de polluants non dangereux dans ces eaux souterraines par suite de l'activité humaine."

 
L'arrêté du 17 juillet 2009 relatif aux mesures de prévention ou de limitation des introductions de polluants dans les eaux souterraines autorise dans son article 9 les pétroliers à réinjecter leurs sauces de fracturation  :
"Les dispositions prévues à l’article R. 212-9-1 du code de l’environnement ne sont pas applicables aux rejets ponctuels directs suivants : ...
L’injection d’eau contenant des substances résultant d’opérations de prospection et d’extraction d’hydrocarbures ou d’activités minières et l’injection d’eau pour des raisons techniques dans les strates géologiques d’où les hydrocarbures ou autres substances ont été extraits ou dans les strates géologiques que la nature rend en permanence impropres à d’autres utilisations. Ces injections ne contiennent pas d’autres substances que celles qui résultent des opérations susmentionnées"

 

Tous ceux qui se sont sérieusement penchés sur le sujet le savent : on ne peut pas garantir sur le très long terme que les puits de forages, pendant et après l'exploitation soient parfaitement étanches ! Comment affirmer que des tubages en acier en contact avec des produits corrosifs ainsi que le ciment censé joindre le tubage au terrain de façon parfaitement étanche demeurent éternellement en bon état  ? Il n'est pas stupide de penser que lesdits tubes une fois corrodés, ou le ciment, attaqué par les produits présents dans le sol, permettront aux différents fluides de migrer via cette faille artificielle !! Et en Ile-de-France, plus de 2000 puits ont été forés !

 


Nature Environnement 77 demande l'abrogation de l'alinéa 2 de l'article 9 de l'arrêté du 17 juillet 2009. L'industrie pétrolière ne doit pas être autorisée à déroger aux obligations des autres industriels

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

Permis de recherche d'hydrocarbures : une nouvelle prolongation de la mise à disposition du public

Publié le par Nature Environnement 77

 

La mise à disposition du public est prolongée de 90 jours, à partir du 21 mars 2012.

 

Nos précédents articles sur le sujet :

Nouveaux permis de recherche d'hydrocarbures : mise à disposition du public prolongée

Permis de recherche d'hydrocarbures : Une pétition pour une vraie consultation

Permis de recherche d'hydrocarbures : Consultation en catimini jusqu'au 19 février !

 

Tous nos articles sur cette thématique : ICI

 

RAPPEL :

Préalablement à la décision du gouvernement et conformément aux engagements pris en 2011, les demandes de permis exclusifs de recherche font désormais l’objet d’une mise à disposition du public, par voie électronique, dans des conditions lui permettant de formuler ses observations.


Cette mise à disposition du public se rajoute au processus existant auparavant. Pour mémoire, les demandes de permis exclusifs de recherches d’hydrocarbures liquides ou gazeux, lorsqu’elles ont été déclarées recevables, font l’objet d’une publication au JOUE et au JORF en vue de leur mise en concurrence. Après instruction des services au niveau régional puis consultation du Conseil Général de l’Industrie, de l’Energie et des Technologies (CGIET) pour avis, la décision d’attribution ou de refus des permis exclusifs de recherche est ensuite prise par le ministre en charge de l’énergie et des mines.


L’instruction des demandes de permis, qui avait été de fait interrompue au début de l’année 2011, reprend son cours. Elle est réalisée dans le cadre de la loi du 13 juillet interdisant le recours à des forages suivis de fracturation hydraulique.

 

Lien vers le site du ministère : ICI

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

Nouveaux permis de recherche d'hydrocarbures : mise à disposition du public prolongée

Publié le par Nature Environnement 77

 

Comme Nature Environnement 77, de nombreux citoyens, élus, associations ont protesté contre la mise à disposition du public en catimini des nouveaux permis de recherche d'hydrocarbures. Nous demandions que cette mise à disposition soit prolongée.

Nous avons, semble-t-il, été entendus.

 

Le site du ministère vient d'être mis à jour, la mise à disposition du public des projets de permis de recherche est prolongée (30 jours à partir du 20 février 2012) et des cartes relatives aux projets d'attribution sont mises en ligne


Pour les consulter, cliquer ici


... mais les élus des communes concernées ont-ils été prévenus directement ?

Si vous êtes maire d'une des communes concernées, merci de nous le dire.

 

NE77 vous invite à questionner sans attendre les candidats  à l’élection présidentielle et aux élections législatives sur leur accord ou leur rejet  de ces permis et sur leur position quant à l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste !

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

Permis de recherche : en attente d’élections ?

Publié le par Nature Environnement 77

   

Il n’est désormais plus possible d’accéder  aux projets d’arrêtés d’autorisation pour les 14 nouveaux permis de recherche d’hydrocarbure sur le site du ministère.  Nous avons consulté les services de la DRIEE qui nous ont dit avoir préparé des cartes pour une meilleure information du public et avoir donné leur accord pour  prolonger la mise à disposition.

 

C’est au tour des services des ministères concernés, Industrie et Environnement de donner leur feu vert. Mais qui récupère la « patate chaude » après le départ du ministère de Nathalie Kosciusko-Morizet ? Les élections présidentielles et législatives vont-elles bloquer la prolongation de la mise à disposition des projets de permis de recherche d’hydrocarbures auprès des citoyens ? La signature de ces arrêtés va-t-elle être reportée après les élections ? Les grandes vacances ne seront pas loin… Les pétroliers vont patienter.

 

Nature Environnement 77 demande que ces permis ne soient pas attribués. Ils sont un préalable à l’exploitation du gaz ou du pétrole de schiste.

 

NE77 vous invite à questionner sans attendre les candidats  à l’élection présidentielle et aux élections législatives sur leur accord ou leur rejet  de ces permis et sur leur position quant à l’exploitation du gaz et du pétrole de schiste !

Publié dans Pétrole de schiste

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>