RASSEMBLEMENT DU 22 SEPTEMBRE 2012 A TOURNAN-EN-BRIE

Publié le par Nature Environnement 77

NOTRE PARTICIPATION A LA MOBILISATION CONTRE LES GAZ ET PETROLE DE SCHISTE

 

OU POURQUOI

 

  • Malgré les déclarations du président de la république à la conférence environnementale les 14-15 septembre 2012

  • Malgré les réponses de Delphine Batho, ministre de l'écologie et du développement durable, lors de l'entrevue qu'elle a accordée à France Nature Environnement, Ile-de-France Environnement et Nature Environnement 77 le 21 septembre :

  • Concernant les demandes de permis de recherche en cours d'instruction, elles seront rejetées si elles précisent l'utilisation de la fracturation hydraulique ou si elles ciblent des couches géologiques ne pouvant viser que des gaz et pétrole de schiste,

  • Concernant les permis déjà octroyés, leur mise en œuvre sera suivie et contrôlée de près par les services de l'état.

 

NOUS RESTONS MOBILISES

 

En effet nous rappelons qu'en Seine-et-Marne,

  • 9 permis de recherche d'hydrocarbures ont été octroyées ces dernières années. Voir 

  • 7 forages, sur 4 permis de recherche, ont fait l'objet d'arrêtés préfectoraux. Voir 

  • Plus d'une trentaine de demandes de permis de recherche sont en cours d'instruction. 

     

NOUS DEMANDONS DONC

 

  • que les déclarations se traduisent par des décisions administratives

  • qu'il n'y ait pas de forage tant que le code minier ne soit réformé

 

NOUS DECLARONS

 

Qu'il faut préserver la qualité de notre eau

Qu'il faut agir pour limiter le réchauffement climatique

Que l'avenir, ce n'est pas les énergies fossiles

Que notre société doit devenir sobre et changer son mode de vie énergivore

 

Tournan 22.09.2012 f

Beaucoup d'échanges au stand NE 77, de renseignements demandés, de réponses obtenues...

 Tournan 22.09.2012 g

 Tournan 22.09.2012 i

FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT était là pour nous soutenir.

 Tournan 22.09.2012 a

Un public attentif aux interventions.

 

 

Reportage de Canal Coquelicot 77

Publié dans Pétrole de schiste

Commenter cet article