NE 77 SOLIDAIRE AVEC ALTERNATIBA GONESSE

Publié le par Nature Environnement 77

Le SDRIF 2030 (Schéma Directeur de la Région Île-de-France) fait peser sur la Seine-et-Marne des projets  concourant à l'étalement urbain, la consommation d'espaces agricoles et  l'hypertrophie de la région Île-de-France.

 

En particulier la Seine-et-Marne a également son "triangle" :

Entre Tournan-en-Brie et Fontenay-Trésigny, un projet de gare au Val Bréon, qui, bien que de prime abord de moindre importance que les projets de gare et d'EuropaCity du triangle de Gonesse, est tout aussi inquiétant et bien plus pernicieux. En effet, sous le prétexte apparemment vertueux de favoriser les transports collectifs, ce projet de gare conditionne l'extension d'une zone logistique dont la création avait été contestée en son temps et sert, à son tour, de support à un "secteur de développement à proximité des gares".

 

Dans le cadre des objectifs affichés par le SDRIF de

- Densification de la ville existante,

- Limitation de la consommation d'espace et de lutte contre l'étalement urbain,

- Préservation des paysages, surfaces cultivées et forêts,

 

on peut très bien admettre la présence d'un secteur de développement à proximité d'une gare existante. 

Mais que dire de la création d'une gare en plein champ ?

 

Nous avions signalé aux conseillers régionaux les conséquenses et les effets pervers de l'implantation d'une gare RER au Val Bréon. Ils n'ont cependant pas retiré ce projet du SDRIF.

 

Triangle de Gonesse (95) / Triangle du Val Bréon (77)

= même combat

 

Alors que personne ne parle officiellement de la création d'une zone d'urbanisation nouvelle à cet endroit, de façon sournoise et en catimini, se prépare ainsi le bétonnage au milieu des champs, la gare servant ensuite inéluctablement de support à un "secteur de développement" et à une future urbanisation.

 

 

 

Commenter cet article