Loi sur les hydrocarbures de schiste : vers un risque de fracturation sociale

Publié le par Nature Environnement 77

 

En votant le texte proposé par la commision de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire du sénat et permettant la réalisation "après enquête publique, de projets à des fins scientifiques", le sénat n'a pas répondu favorablement à l'appel de France Nature Environnement :

 

En effet, FNE,

 

jugeant que " mal ficelée, inapplicable et inefficace, cette loi ne serait qu’une porte ouverte à l’industrie pétrolière et un retour au « tout fossile ». Au lieu de protéger et de rassurer, cette loi va renforcer l’opposition vive dans les territoires aux gaz et huiles non conventionnels". 

 

elle appelait  "les sénateurs à entendre la voix des Français et à interdire l’exploration et l’exploitation de ces hydrocarbures non-conventionnels en revenant au texte initial. Mesdames et messieurs les sénatrices et sénateurs, ne jetez pas d’huile sur le feu en creusant un peu plus la fracture sociale qui divise parlementaires et populations exposées".


"Une loi taillée pour les pétroliers, une loi fragilisant le droit, une loi fumeuse" Voir le texte complet du communiqué de FNE.

 

Voir la  loi adoptée par le sénat le 9 juin 2011.

Publié dans Pétrole de schiste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article