Jaillissement de pétrole à Cébazat : le bouchon a sauté !

Publié le par Nature Environnement 77

Les pétroliers affirment que les rebouchages de leurs puits sont faits en profondeur, juste au-dessus de la couche contenant le pétrole, c'est à dire plusieurs centaines de mètres sous terre, pour éviter des remontées de pétrole dans les nappes phréatiques qui se trouvent au-dessus,  et qu'ils sont au top question sécurité !


Comment donc expliquer ce jaillissement inatendu de pétrole sur un chantier de construction de logements à Cébazat dans le Puy-de-Dôme ???    

 

D'après l'article de "La tribune Le Progrès" daté du samedi 17 novembre 2012,  les forages de recherche de pétrole, datant de 1981, n'avaient pas montré la présence intéressante de pétrole, mais plutôt celle de CO2 !!

D'où vient donc ce pétrole ? Peut-on imaginer que les rebouchages de puits auraient été autorisés à seulement quelques mètres de la surface, ou bien que les bouchons situés en profondeur auraient cédé, ou bien ... ?


Comment envisager sereinement l'avenir concernant la recherche et l'exploitation de gisements de pétrole et de gaz de schiste qui démultiplieraient le nombre de puits et donc de risque de fuites quand on connait le nombre tout à fait insuffisant, au sein des DREAL, de spécialistes indépendants chargés de surveiller les travaux pétroliers  ?  Exemple : pour la totalité de l'Ile-de-France, ils sont 2 !

 

NON A TOUT FORAGE TANT QU'UN NOUVEAU CODE MINIER N'EST PAS APPLICABLE

 

  voir ici article et vidéo

Publié dans Pétrole de schiste

Commenter cet article