Eau : jusqu'au 30 avril pour participer à la consultation du public

Publié le par Nature Environnement 77

Choisissons-nous un avenir pour l’eau et les milieux aquatiques.
Les citoyens ont la parole !
Nous invitons chacun à s'exprimer sur la question.

La gestion de l’eau, l’affaire de tous !

L’objectif fixé par le Grenelle de l’environnement - 66% des masses d’eau superficielles en bon état écologique d’ici à 2015 – est irréalisable sans des changements réels et profonds dans la gestion de l’eau : aujourd’hui, seulement 40 % des masses d’eau sont en bon état … et il ne reste que 2 ans pour atteindre les 66% !

La consultation du public est l'occasion pour tous les citoyens de se rassembler autour des enjeux de préservation de l’eau, de prendre conscience de la fragilité de cette ressource et de la responsabilité de chacun, de se mobiliser pour préserver notre bien commun.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de la directive cadre sur l'eau dans le bassin Seine-Normandie, le préfet de la région Ile-de-France organise, du 1er novembre 2012 au 30 avril 2013, une consultation du public sur :

- la synthèse provisoire des questions importantes pour la gestion de l'eau et des milieux aquatiques qui se posent dans le bassin de la Seine et des cours d'eau côtiers normands (Seine-Normandie)

- le calendrier et le programme de travail pour la révision du schéma directeur d'aménagement et de gestion des eaux du bassin Seine-Normandie.

Les documents soumis à consultation sont mis à disposition du public  ici

Ils sont également consultables :
- au siège de l'agence de l'eau du bassin (51, rue Salvador Allende - 92027 NANTERRE CEDEX)
- en préfecture de Seine-et-Marne ainsi que dans toutes les préfectures de départements concernés.

Le public peut faire part de son avis :
- sur le site internet

- en préfecture de Seine-et-Marne aux heures d'ouverture du public
- et par courrier postal : M. SANTINI, Président du Comité de Bassin Seine-Normandie, 51, rue Salvador Allende, 92027 NANTERRE CEDEX

Publié dans Eau et sécheresse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article