Les carcasses de camions devront déménager

Publié le par Nature Environnement 77

C'est le résultat d'une bataille qui dure depuis près de 30 ans. Le responsable du dépôt de camions installé à Darvault sur des terres agricoles comparaissait à l'audience du tribunal correctionnel de Fontainebleau, jeudi 5 février. Le procureur à demandé l'évacuation du terrain dans un délai de 6 mois et sa remise en état. Le délibéré sera rendu le 27 avril.
De condamnations en recours, en dépit des astreintes journalières à verser à la commune, l'activité de négoce et de dépôt de pièces détachées de camions s'est poursuivie envers et contre tout, surtout sans aucun respect des règles concernant les installations classées.
Si le GENE, Groupement Ecologique de Nemours et de ses Environs, qui a ferraillé, contre l'entreprise "Poulalion" peut se réjouir de cette avancée du dossier, il reste encore à trouver une solution pour reloger l'entreprise et traiter les carcasses. Le GENE et NE77 ne se contenteront pas d'un simple déplacement et le cadre légal pour ce type d'entreprise devra être respecté.

Commenter cet article