Dialogue environnemental, suite

Publié le par Nature Environnement 77

Boycott de la réunion du conseil national de la transition écologique du 16 juin :

La réunion du Conseil National de la Transition Ecologique se tient, avec, à l'ordre du jour, l'examen du rapport Richard sur la démocratie environnementale concluant à la nécessaire exemplarité de l’Etat dans la qualité du dialogue environnemental. Or au même moment, l'Assemblée nationale examine le projet de loi Macron qui intègrerait certaines propositions de ce rapport. Face à ce contre-exemple parfait de démocratie participative, France Nature Environnement (FNE), La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), Surfrider Foundation et les Amis de la Terre ont décidé de boycotter la réunion du CNTE.

Alors que les timides propositions d'amélioration de démocratie participative en matière environnementale du rapport Richard sont examinées par le CNTE du 16 juin, le gouvernement, au travers du projet de loi Macron, détricote des règles qui protègent et encadrent la protection de l’environnement. Notons la réduction des délais de recours sur les ICPE annoncée dernièrement dans le cadre du choc dit de simplification, l'allègement des dispositifs de contrôle des rejets, l'impossibilité de procédure de destruction de constructions illégales, les larges portes ouvertes pour réformer par ordonnance le code de l'environnement prévues dans la loi Macron…

Voir le communiqué  complet de FNE

Article précédent : Rapport Richard sur le dialogue environnemental

Commenter cet article